Moudon – Des réserves et perspectives en temps de corona

Assemblée générale de la Landi Moudon – Bercher – Mézières

Afaf Ben Ali, Journal de Moudon | La 163e assemblée générale de la coopérative Landi Moudon – Bercher – Mézières, reportée une première fois en raison de la crise sanitaire, a pu se réunir le jeudi 13 août à la salle de la Douane de Moudon. En présence de 55 sociétaires, des invités et du Conseil d’administration, Marc-André Bory, président, et Bertrand Gumy, directeur, 

Le défi du chlorothalonil

Le directeur Bertrand Gumy a souhaité réagir en préambule aux attaques formulées à l’encontre du chlorothalonil. Distribuée en Suisse jusqu’à son interdiction en 2020, cette substance utilisée dans les cultures contre diverses maladies fongiques est au cœur des critiques écologistes. Des études menées en Suisse par l’Observatoire national des eaux souterraines ont mis en évidence la présence des produits de dégradation du chlorothalonil dans la plupart des sources d’eau potable. Cette pollution qui s’inscrit en profondeur et à long terme préoccupe les gouvernements de toute l’Europe. Face à cette nouvelle donnée écologique, le groupe Fenaco Landi se mobilise pour promouvoir une agriculture durable. Le président, Marc-André Bory, redoute que l’on fasse un mauvais procès à ceux qui souhaitent préserver une économie locale. La direction souligne qu’elle mettra tout en œuvre pour répondre aux attentes des agriculteurs en vue d’une production saine et répondant au slogan « nous protégeons ce que nous aimons ». Car tout ce qui ne pourra plus être produit en Suisse sera importé, les défis sont de taille tant pour nos agricultrices et agriculteurs que pour notre Landi, conclut la direction

L’exercice 2019 en chiffres

La coopérative Landi Moudon – Bercher – Mézières annonce un chiffre d’affaires de Fr. 28’713’766.- soit Fr. 1’015’701.- de moins que l’an passé. Le commerce intrant agricole, comprenant les fourrages, les engrais, protection des plantes et semences représente 20% de ce chiffre annuel et le commerce de céréales 21%. Les ventes des magasins Landi représentent 29% du montant. Les produits du sol (pommes de terre) 4%, les ventes des stations Agrola 15%, le commerce de diesel y compris mazout de chauffage 8%, et les prestations de service 3% viennent compléter le tableau des recettes annuelles. La direction souligne que grâce aux négociations effectuées par le groupe Fenaco Landi auprès des firmes, les clients ont pu bénéficier d’une baisse de prix dans le secteur agricole. En raison d’un retour du froid à la floraison, en avril/mai 2019, une diminution de 6% du tonnage des céréales et oléagineux a été enregistrée. Pour 2019, la récolte s’élève à 12’430’986 kg. Depuis 2017, les quantités bio sont relevées dans le bilan annuel, elles s’élèvent actuellement à 4%. Le site de Moudon réceptionne 42% du tonnage et 52 % pour le site de Bercher. En ce qui concerne le commerce de pommes de terre, géré par la centrale de pommes de terre Fenaco à Bercher, l’année 2019 nous apprend que l’Erika est favorite à 34%, suivie de la Charlotte SGA à 28% et de la Victoria à 14%. Les ventes des stations-services sont en baisse de 3,3% en raison d’une baisse des prix. Le chiffre d’affaires du mazout de chauffage et pellets de bois est en hausse de 5,5%. Un secteur que le froid aura épargné. Le domaine des intrants agricoles affiche une baisse également avec moins 6,9% dans le secteur fourrager, 0,8% pour les engrais, 6,7% pour les semences et 4% pour les produits de protection des plantes. Dans le secteur du commerce de détail, le groupe Landi enregistre une baisse globale de 2,1% du chiffre d’affaires. Le magasin de Bercher a le vent en poupe avec une hausse de 1,2% du chiffre d’affaires alors que Mézières enregistre une baisse de 1,1% et Moudon de 4,3%. Au total, les trois sites ont généré Fr. 8’603’156.- en 2019. Cette baisse s’explique en raison des mois de mai et avril plus froids que d’ordinaire, retardant les travaux de jardinage chez les particuliers. En effet, le jardin Do-it représente 29% du chiffre d’affaires des magasins. 

Des réserves et perspectives en temps de corona

Grâce à une bonne gestion des achats de marchandises, la marge brute s’élève à Fr. 4’045’775.-, soit 3% de plus que l’année précédente. Les charges du personnel représentent 55% des dépenses. Au total, la coopérative dégage un bénéfice de Fr. 83’102.- et affiche un résultat statutaire de Fr. 78’913.-. Le Conseil d’administration et la direction ont soumis aux sociétaires la proposition d’augmenter la part des réserves libres en cédant la rétribution sur part sociale et sur le chiffre d’affaires agricoles. En raison de la pandémie, la Confédération a exhorté les sociétés à ne pas verser de dividendes à leurs actionnaires. Le président Marc-André Bory a indiqué que la coopérative n’avait pas touché d’aide d’urgence de l’Etat. Les trois sites se sont organisés pour maintenir une activité malgré la situation sanitaire, une hausse des ventes en ligne a pu être enregistrée. Cependant, une gestion précautionneuse doit être maintenue en raison des nouveaux défis qu’impose cette situation de pandémie mondiale. Les membres sociétaires ont accepté majoritairement de renoncer à leur rétribution annuelle pour augmenter les réserves. La création d’un magasin Volg à Mézières a été abandonnée en raison des coûts de transformation et d’accès au magasin jugés trop élevés. A Bercher, les citernes ont été mises aux normes en automne 2019 et un nouveau séparateur au centre collecteur de Bercher a été terminé. Les automates pour cartes de crédit et débit seront aussi changés dans le courant de l’automne 2020 pour correspondre aux nouvelles normes, pour un total de Fr. 75’000.-. Une baisse des taxes de prise en charge au centre collecteur a été décidée par le conseil d’administration. Deux nouveaux membres, Laurent Marti et Adrien Métraux, ont été élus au Conseil d’administration en remplacement de Jean-Maurice David, vice-président, et Olivier Augsburger. L’assemblée a également remercié les collaborateurs de longue date, Michel Baudois qui fête 40 ans de métier, Delphine Combremont qui conseille fidèlement les clients depuis 20 ans et Francine Schwab pour 10 ans d’activité. La coopérative forme 7 apprentis et remercie les 31 membres de son personnel pour son dévouement. Le 25 septembre prochain, la coopérative convie tous les agriculteurs partenaires de la Landi Moudon – Bercher – Mézières à Moudon pour la désormais traditionnelle fête des moissons.