Oron – Un programme fusionnel à valeur architecturale

Conseil communal du 28 septembre, à la salle polyvalente de Palézieux

Cette séance du Conseil communal d’Oron a permis à la commune de s’agrandir avec la venue d’Essertes, de valoriser le patrimoine architectural de la commune d’Ecoteaux, d’accepter un crédit d’étude pour le réaménagement de la gare de Palézieux ainsi que de sécuriser les eaux du Grenet à
Châtillens.

Convention de fusion avec la commune d’Essertes

Voilà maintenant deux ans que la première étude de fusion entre Essertes et Oron s’est concrétisée. Opérationnelle depuis mars 2019, elle a démontré des résultats satisfaisants pour l’alliance de ces deux communes. Entre gestion communale complexe et manque de marge de manœuvre dans leur gestion, les défis à relever pour les communes sont nombreux. La création de la commune d’Oron, le 1er janvier 2012, a permis de fonder une entité forte en phase avec le développement de la région. Une fusion avec la commune d’Essertes permettrait de renforcer le rôle de centre régional que joue la commune d’Oron tout en créant une entité de près de 6000 habitants. Pour ce préavis, les autorités des deux communes ont coordonné leurs agendas afin de voter simultanément, Oron à la salle polyvalente de Palézieux-Village et Essertes à la Maison de commune de Forel. « Cette convention de fusion doit être acceptée d’un bloc. Le Conseil peut soit l’accepter ou le refuser, mais il n’est pas possible d’amender ce préavis », annonce le président du Conseil, Fabrice Chollet. Un vote qui n’a demandé que très peu de travail de la part des scrutateurs, car ce dernier fut accepté à l’unanimité, soit 55 voix en sa faveur du côté d’Oron. Du côté d’Essertes, 29 en faveur de la fusion, 11 contre et 1 nul. La mise en œuvre de cette fusion est prévue au 1er janvier 2022, soit dix ans, jour pour jour après la création de la commune d’Oron. Une soirée d’information publique aura lieu dans l’Aula du collège d’Oron le 15 octobre prochain afin de présenter cette fusion aux citoyens.  

Communication de la Municipalité

Le syndic, Philippe Modoux, remercie la salle pour le précédent vote. « Notre commune d’Oron est toujours très fusionnelle et cela se confirme ce soir avec un vote pour cette fusion à l’unanimité ». Il poursuit en informant que l’assemblée de l’Union des communes vaudoises (UCV) à Oron, déjà reportée en raison des mesures sanitaires, est finalement annulée suite aux décisions entre le comité de l’UCV et la Municipalité. Du côté du sport, Oron est toujours en lice pour l’organisation du Tour de Romandie le 27 avril 2021. En bonne voie pour accueillir l’événement, la commune attend des informations des organisateurs. « Avec les nouvelles mesures, le rendez-vous dédié aux nouveaux habitants n’aura probablement pas lieu. Par contre, le rendez-vous dédié aux jeunes citoyens pourra quant à lui être maintenu le 26 novembre », informe le syndic. Pour l’heure, la patinoire pourra être montée dès le 4 novembre et accueillera les patineurs cet hiver. 

Plan général d’affection modifié

La localité d’Ecoteaux possède de nombreuses fermes construites principalement aux 18e et 19e siècles. Un passé rural qui révèle un habitat dispersé. Une quinzaine de ces fermes sont aujourd’hui inexploitées et leurs volumes sont impossibles à réaffecter. En cause, une réglementation très restrictive en zone agricole depuis la révision de la LAT (Loi sur l’aménagement du territoire) en 2014. De plus, une étude paysagère cantonale permet d’évaluer la valeur architecturale, historique ou culturelle des bâtiments. « Une valeur indicative qui se mesure de 1 à 7 », annonce le municipal Olivier Sonnay. Le patrimoine régional est ainsi évalué à 4. Le Plan général d’affectation (PGA) contient des éléments relatifs au redimensionnement de la zone à bâtir. « Le but est de protéger le patrimoine bâti. Il est important de souligner que ce plan n’implique aucune transformation des parcelles privées », précise le conseiller James Carruzzo. Ce préavis et ses deux amendements sont acceptés à une large majorité.

Crédit d’étude pour la gare de Palézieux

Pour répondre aux exigences de la loi sur l’égalité pour les handicapés (LHand), les CFF projettent de déplacer les quais de l’actuelle gare plus au sud. A l’horizon 2025-2030, ces transformations permettront, entre autres, d’éliminer le dévers des trains en gare ainsi que la création d’un passage sous voies. L’objectif de ce dernier est de mieux desservir les quais et le P+R. Du côté des TPF, deux nouvelles voies munies de quais plus hauts permettront d’accueillir des trains d’une longueur de 120 mètres. « La Municipalité a déposé une opposition afin d’éviter que les TPF débutent avant les CFF leurs travaux. L’objectif de cette contestation est d’harmoniser les futurs travaux », explique le municipal Thierry Vania-Menetrey. Pour mener à bien cette étude, un crédit de 162’000 francs est nécessaire afin d’établir le réaménagement et la réorganisation de la gare. Le crédit d’étude est accepté à l’unanimité.

Crédit d’investissement pour le Grenet

Le dernier préavis s’applique à la protection de cette rivière située à Châtillens. « Les crues pourront ainsi être maîtrisées même en cas de très fortes précipitations », explique le rapporteur de la commission ad hoc. Les travaux liés aux collecteurs d’eau seront subventionnés à 95%. Soit 229’950 francs de la part de la Confédération et 394’200 francs du canton. En ce qui concerne la construction de la station de pompage, des pourparlers sont actuellement en cours avec les propriétaires du restaurant de la Gare ainsi que du bâtiment locatif situé en amont. Le montant total de ces travaux est devisé à 990’000 francs. Le préavis est accepté à l’unanimité. La troisième étape du réaménagement du Grenet débutera le 29 septembre 2020. 

Nominations

Plusieurs nominations ont eu lieu lors de cette soirée. Ainsi, Yoan Hunziker se voit nommé suppléant à la Commission des finances. Johann Dind est de son côté nommé en tant que délégué au VOG. C’est Florian Meyer qui remplacera Jean-Luc Kissling, démissionnaire, à la commission de recours en matière de taxes et impôts.