Essertes – Préavis de la fusion accepté

Séance du Conseil général du 28 septembre à la Maison de commune de Forel-Lavaux

Jean-Pierre Lambelet | A 20h, le président Daniel Pasche ouvre un Conseil général historique pour trois raisons tout à fait inhabituelles:

• Il comporte un préavis sur la fusion des communes d’Essertes et d’Oron

• Il se déroule en pleine période de pandémie du coronavirus et requiert des conditions particulières de distanciation pour réunir des personnes en respectant les restrictions sanitaires

• Il faut donc un local assez grand d’où un déménagement exceptionnel à Forel-Lavaux

Le Conseil général débute avec la lecture par le secrétaire Olivier Delacrétaz du procès-verbal de la séance du 10 décembre 2019 et son approbation à l’unanimité. L’assermentation de 8 nouveaux conseillers et conseillères amène le nombre de présents aptes à voter à 41 ce qui donne une majorité absolue à 22 voix. Le syndic, René Delessert, lit le préavis municipal No 01-2020 traitant de la Convention de fusion entre les communes d’Essertes et d’Oron recommandant à l’assemblée d’approuver cette fusion. Le rapport de la commission chargée d’étudier ce dossier important va dans le sens du préavis municipal avec 4 voix favorables et une voix contre.

Diverses interpellations soulèvent les points suivants :

• N’y a-t-il pas une perte de proximité d’avec nos autorités et l’administration communale en fusionnant ?

• La situation financière est saine actuellement, nous pourrions rester autonomes et auto-suffisants.

• Que deviendra notre déchetterie ?

• Qu’en est-il du règlement sur les toits qu’Essertes tient à conserver ?

• Qu’en est-il du fonctionnement et du financement de la STEP ?

• Que deviendront les écoles sises à Essertes ?

• Que deviendront nos employés communaux ?

• En cas de refus, aurons-nous assez de candidats municipaux pour une prochaine législature ?

La Municipalité a répondu avec clarté à chacune des interrogations et particulièrement à la dernière en informant que plusieurs municipaux sont en charge depuis de nombreuses années et ne se représenteront pas pour un nouveau mandat et il semble qu’il n’y ait pas de nombreux nouveaux candidats pour la suite. Pour les autres points, Oron n’est pas très loin d’Essertes et la perte de proximité est toute relative, d’autant plus que la majorité des habitants d’Essertes se rendent régulièrement à Oron pour faire des courses. S’il est exact que la situation financière actuelle est saine, les charges réparties par le canton sur les communes augmentent chaque année et il devient toujours plus compliqué d’équilibrer le budget. D’autre part en cas de fusion, le taux d’imposition passerait de 71,5 à 69,0 en vigueur à Oron. La commune d’Oron a regroupé 10 anciennes communes en 2012 et elle a respecté les spécificités existantes concernant, par exemple, le règlement sur les toits. La STEP va continuer à fonctionner de la même manière tant que l’Etat ne dicte pas de nouvelles directives. Avec la construction du nouveau collège à Oron-la-Ville, toutes les classes périphériques seront fermées, avec ou sans la fusion. Tous les employés seront intégrés sans licenciement dans la nouvelle commune. La parole n’étant plus demandée, le syndic René Delessert s’exprime au nom de la Municipalité en recommandant à l’assemblée d’accepter cette fusion en portant son regard sur le futur car il est de plus difficile de se défendre seul aujourd’hui face à bureaucratie croissante et la complexité des dossiers. Et comme souvent dans la vie, on est plus fort ensemble ! C’est la commune d’Essertes qui a demandé à fusionner avec Oron qui a tout fait pour l’accueillir dans d’excellentes conditions. Aujourd’hui le train est à quai et il ne repassera pas de sitôt… La Municipalité unanime recommande d’accepter ce préavis de fusion. Ce qui est fait à bulletin secret. Il est 21h52 quand le président Daniel Pasche annonce que le préavis est accepté par 29 voix favorables, 11 voix défavorables et 1 bulletin blanc. Et il était 20h12 à Palézieux quand le Conseil communal d’Oron a aussi accepté le préavis de fusion à l’unanimité des 55 membres présents. Pour la suite des événements, il y aura une séance publique d’information le jeudi 15 octobre à 20h à l’aula du collège d’Oron pour les populations d’Essertes et d’Oron et la votation populaire des deux communes le dimanche 29 novembre 2020. Le préavis No 02-2020 sur les comptes et la gestion 2019 est présenté par le municipal Laurent Conne et il est accepté à l’unanimité. Il en fut de même pour le préavis No 03-2020 sur le taux d’imposition 2021 qui reste fixé à 71,5. Dans les informations municipales, le syndic informe que La Fraternité Saint-Pie X a revu son projet de transformation d’un bâtiment en prenant en compte les remarques émises alors et une présentation du projet aura lieu le 6 octobre au théâtre Barnabé à Servion. Ainsi se termine, à 22h18, cette séance historique du Conseil général d’Essertes.