Lettre ouverte à Lucette Sonnay, estimée nonagénaire

Chère sœur, maman, grand-maman, arrière-grand-maman,

90 années déjà, depuis que tu as vu le jour sous le nom de Lucette Richard, un fameux 30 septembre 1930. Tu vis tes premières années à Coteau-Fleuri, dans les hauts de Lausanne, puis tu déménages à la Gerbesse à Forel, le domaine que tes parents viennent d’acheter. L’insouciance de ton enfance prend fin quand ton père part défendre la frontière en 39-45, tu dois alors très tôt aider à la ferme familiale et t’occuper de tes frères et sœurs. Travaillant ensuite au restaurant Le Pigeon, tu y rencontres Charly, ton futur mari, avec qui tu emménages à La Dausaz aux Tavernes. A ce jour, ayant eu 4 enfants : Eric, Josette, Catherine et Daniel, tu as 13 petits-enfants et, pour l’instant, 12 arrière-petits-enfants. Fréquemment de sortie pour des lotos ou parties de cartes, tu restes en forme et fais profiter tes amis et ta famille de ta constante et chaleureuse présence. Tu n’hésites pas, par ailleurs, à émerveiller jusqu’à nos papilles, faisant briller ton talent de cuisinière accomplie. Ce dernier, tu as eu le temps de l’aiguiser, puisque que tu travailles, dès 1997 et pendant quelques années, au restaurant du zoo de Servion. Le moins qu’on puisse dire, c’est que tu es une solide, car ni les épreuves de la vie, ni les années ne semblent pouvoir user ton esprit positif. Tu as vécu 90 étés, 90 automnes et 90 hivers, et malgré cela, ton lumineux sourire nous laisse penser que tu n’as vécu que des printemps. Bien à toi, ta famille qui te souhaite encore de belles années devant toi.

90 ans de Lucette Sonnay aux Tavernes, le 4 octobre 2020