En Veveyse

Le lac Lussy : un patrimoine naturel qui se doit d’être protégé

Gérard Bourquenoud | Pour ceux qui ne connaissent pas encore le lac Lussy situé au nord de la commune de Châtel-St-Denis, cette réserve naturelle de 203 ha, est une zone humide et marécageuse formée de roseaux et de gazons flottants qui a tendance à disparaître du paysage du fait que depuis des décennies, sa surface d’eau est en régression. Considéré d’importance nationale, il figure dans l’inventaire fédéral des hauts-marais, comme le témoigne cette photo qui date de la fin du XXe siècle, alors qu’aujourd’hui, le Lussy a quelque peu perdu son image de lac. Cette cuvette d’origine glaciaire devient en effet de plus en plus exigüe, étant donné que les marais qui l’entourent se transforment en terrain à cultiver.  A la fin de la seconde guerre mondiale, de la tourbe était encore exploitée à l’emplacement du stade actuel. Issu d’un paysage marécageux qui s’étendait autrefois de Châtel-St-Denis à Bulle, le lac Lussy était connu pour la diversité de sa flore et sa faune qui, depuis des décennies, est menacée par les activités humaines. De nombreux oiseaux aquatiques, comme la bécassine, y trouvaient refuge. A une certaine époque, ce joyau de la nature était un lieu de détente et de loisirs très prisé par les habitants de la région. Durant l’hiver, la glace de ce lac était stockée dans une glacière et lorsque la chaleur de l’été l’exigeait, elle était distribuée deux fois par semaine dans les restaurants. Son exploitation prit fin en 1956. La question que bon nombre de personnes se posent, le niveau d’eau de cette réserve naturelle du Lussy  est-il vraiment maintenu par la liaison d’un cheminement souterrain du lac de Bret situé sur la commune de Puidoux! Deux lacs qui, peut-être, se donnent la main pour mieux exister ! Qui pourrait nous confirmer ce lien entre ces deux sites ?