Bourg-en-Lavaux – Un bien meilleur résultat pour les comptes

Conseil communal du 29 juin 2020

Thomas Cramatte | Ordre du jour chargé avec 16 points pour ce lundi 29 juin. Entre élections complémentaires, rapport de gestion et motions, les 46 conseillers présents à la salle des Ruvines n’ont pas chômé. Une fois l’appel accompli par la secrétaire, Catherine Fonjallaz, la séance est officiellement ouverte par le président. 

Elections complémentaires 

Démission de Daniel Gay (BEL Action) qui quitte le Conseil communal au 30 juin. Président de la commission des finances, il se verra remplacé par Johanne Noverraz. Pietro Scalfaro du parti BEL Action rejoint de son côté l’APOL et Valérie Hill reprend le poste de Johanne Noverraz à la commission de gestion.

Rapport de gestion 2019

Une question est posée afin d’apporter des explications sur un projet concernant les affaires sociales. Le municipal en charge des affaires sociales, Jean-Christophe Schwaab, précise qu’une étude préliminaire a été demandée à Pro Senectute en vue d’un projet de quartiers appelé « quartier/bourgs solidaire ». En raison du vieillissement de la population sensiblement plus âgée que la moyenne cantonale, la Municipalité désire apporter un soutien aux citoyens dans le besoin. « Les coûts de cette étude sont assez élevés, à hauteur de plusieurs centaines de milliers de francs. Ce qui a poussé la Municipalité à poursuivre sa réflexion pour le moment », précise le municipal. Le rapport de gestion est accepté à l’unanimité. 

Comptes 2019 – Le budget annonçait un excédent de charges de 2’942’200 francs. Pourtant, le résultat des comptes est bien meilleur que prévu, car l’exercice 2019 s’est clos avec une augmentation de 1’002’393 francs. Une situation qui s’explique par une augmentation des charges de 5.5% et une hausse d’impôts de trois points qui avait été votée par le Conseil communal en octobre 2018. Cette augmentation de l’impôt représente une somme de 930’000 francs. Le préavis concernant les comptes 2019 est accepté à l’unanimité.

Réponse de motion

Le conseiller Christian Currat (PLR-ICD) et consorts avaient déposé une motion questionnant la Municipalité sur une structure de 5 ou 7 conseillers municipaux pour la législature 2021-2026. Son objectif ne visait pas directement à modifier le nombre de conseillers municipaux, mais uniquement d’étudier les avantages et les inconvénients d’une municipalité à 5 ou 7 membres. La Municipalité et la commission ad hoc chargée de son étude ont décidé de la retirer. « Un tel changement demanderait une réorganisation considérable et la Municipalité ne pourra pas, dans tous les cas, proposer une nouvelle réponse dans les délais impartis », déclare le conseiller Vincent Friderici. Une réponse de motion acceptée avec 43 voix. 

Communications

Un plan directeur des routes communales avait été déposé par la Municipalité en janvier 2018. Son but est de créer un inventaire et une classification des routes. Une hiérarchisation se distinguant en plusieurs catégories. La première classe concerne les routes d’intérêt régional, tandis que la deuxième se rapporte aux routes et chemins vicinaux. La troisième catégorie comprend les chemins forestiers et ruraux. Les routes cantonales aux abords et traversant la commune feront elles aussi partie de l’inventaire, mais leurs classifications respecteront celui du canton qui en est le propriétaire. Le plan directeur des routes communales permettra d’analyser l’état des routes, d’effectuer les réfections au bon endroit et au bon moment et de valoriser les chemins communaux. Aucune interrogation ne ressort de cette communication.

Postulat

Le 24 juin 2019, le conseiller Jonas Cuénoud (PSIG) avait déposé par voie de postulat d’étudier l’opportunité de déclarer l’urgence climatique et d’élaborer un plan climat communal. Consistant à réduire les gaz à effet de serre et effectuer une série de mesures d’adaptation aux changements climatiques. Mobilité, transport, énergie, ne sont là qu’un aperçu des mesures en faveur du climat. « Ce qui est devenu très clair pour la Municipalité, c’est de l’utilité et de l’urgence de développer un plan climat de manière rapide et sérieuse », ajoute la municipale Nicole Gross en charge des espaces verts.

Un geste post-Covid-19 – Cette motion déposée par Lucie de Palma (BEL-Action) demande que le solde non dépensé suite à l’annulation des festivités de la fête nationale soit alloué aux sociétés locales. Un montant de 40’000 francs pourrait ainsi être réparti en faveur du manque à gagner dû aux nombreuses manifestations annulées. « Ce qui m’a motivé dans cette motion, c’est vraiment l’idée de ce manque à gagner. Car nous savons que la source principale de financement des sociétés locales provient des manifestations », précise la conseillère. Pour le municipal, Jean-Paul Demierre, en charge des sociétés locales, toutes les demandes seront étudiées au cas par cas. « Il a été convenu que la Municipalité répondrait à chaque demande effectuée et nous estimons que nous n’avons pas besoin de cette motion ». La proposition de Lucie de Palma est acceptée avec 7 abstentions, 11 avis contraires et 27 avis en sa faveur. 

Interpellation

Une réponse à l’interpellation de Jean Micol (PLR-ICD) qui demande la réalisation d’un parking d’échange aux Champs de l’Essert. « Ce projet de parking est intégré dans une étude qui débute en ce moment et qui devrait durant une année. Conduite dans les dix communes du site Unesco Lavaux, elle proposera des sites stratégiques afin de réaliser des parkings d’échange s’intégrant avec le site protégé. Si le parking du Champs de l’Essert répond à cette stratégie, les adjudications se feront jusqu’au 5 août 2020 », détaille la municipale Evelyne Marendaz Guignet. 

Propositions individuelles

Le conseiller Marc-Henri Noverraz demande des précisions quant à l’invasion de la fourmi Tapinoma magnum qui avait envahi le site des « Fortunades » en 2018. La municipale Evelyne Marendaz Guignet précise que la présence de cette espèce a fortement diminué. Malgré cela, elle n’est pas encore entièrement sous contrôle. « Il serait nécessaire de traiter régulièrement les environs avec des produits biologiques pour maîtriser à 100% cette invasion ».

Communication municipales

Le syndic Jean-Pierre Haenni remercie l’ensemble des acteurs de la commune de Bourg-en-Lavaux et apporte ses vœux pour cet été à l’ensemble de l’assemblée. « N’oublions pas que le coronavirus est toujours parmi nous et il est primordial de rester vigilant ».

Prochaine séance le lundi 26 octobre 2020