Voile – Classique des 6.5m SI

Les dernières nouvelles de Moratel avant les vendanges

Le vainqueur Christian Monachon reçoit son prix
de Kerstin, directrice de course, et de Pitouille, président du CVMC

Christian Dick | Pour obéir vaillamment aux ordres de la rédaction, j’ai docilement rendu mon boccalino, abandonné l’observation des voiliers gîtant sous les vents soutenus du lac Majeur pour me retrouver, quelques heures plus tard, au bord du lac Léman où, à Cully, c’est bien connu, des airs de demoiselle se cherchaient d’un mât à l’autre. C’était samedi dernier. Une seule course a pu être courue lors de cette 30e édition de la Classique des 6.5m SI initiée en son temps par Luc Massy. Ce rendez-vous est réservé aux 6.5m de l’ancienne jauge, dite classique. Dimanche en revanche, une jolie bise a fait chuter la température et permis aux 10 concurrents présents de s’affronter dans 4 manches. Le niveau était élevé, les régates bien disputées puisque les 4 premiers n’étaient séparés que par un seul point. La victoire est revenue à l’équipage ayant totalisé le plus grand nombre de victoires, Christian Monachon sur « Ondine » qui précède Claude Laval sur « Zooloo » et Olivier Légeret sur « Triplette ». Les deux premiers occupaient par ailleurs les mêmes places l’an dernier. Au niveau de l’applaudimètre, c’était Ernst Schmid qui l’emportait puisque pour la troisième fois consécutive, cet amoureux des régates lémaniques mâtait puis démâtait son élégante « Tanja » venue tout exprès du lac de Zurich. Les nombreux bénévoles dévoués à la cause du Cercle de la Voile de Moratel-Cully ont également reçu les félicitations des concurrents et les vifs remerciements du président « Pitouille » qui rappelait pour l’occasion que le 25 octobre aurait lieu la dernière régate de la saison comptant pour le championnat interne, « Les Feuilles mortes ». La manifestation a connu un grand succès, 80 repas ayant été servis samedi soir. La fréquentation sur l’eau est stable et la série se porte bien puisqu’elle enregistre plusieurs manifestations annuelles.

Voici, ami du jour, les dernières nouvelles de Moratel avant les vendanges. A votre santé et à bientôt !

Ernst Schmid devant ses équipiers,
Balz Bruggmann et son frère Reinhold
Angèle et Anne-Claude au service du bar