Villette – Retour en image sur le 48e marathon du lac

Course nautique

Chaque année depuis 1973, la Société de sauvetage de Villette organise une course de canots. Utilisant tous leurs muscles, les seize équipages sont partis du village de Lugrin-Tourronde en France voisine, pour rallier Villette. Dignes des galères romaines, synchronisation des mouvements et cris d’encouragements étaient nécessaires pour venir à bout des 11 kilomètres que compte le Léman, d’autant plus que la bise s’est invitée à l’événement. Reportage.

L’équipage masculin de la société de sauvetage «Lugrin» a remporté la course avec un temps de 57 minutes et 3 secondes
Les canots de Saint-Prex et d’Evian ont maintenu le suspense jusqu’à la fin de la course
Jérôme Hauert, le président du marathon du lac, scrutant la ligne d’arrivée depuis le balcon du jury
Le deuxième équipage de la société de sauvetage de Lugrin avait l’honneur de naviguer le canot du Général Guisan
Après l’effort, le réconfort. Chaque équipage était cordialement invité à rejoindre la cantine installée pour l’occasion. Les canots seront remorqués afin de retrouver leur place de port respective
Le Marathon du lac comprend plusieurs catégories, cela dépend du nombre de rameurs et du genre. On retrouve ainsi des canots 100% féminins, masculins ou mixtes. Ici, l’équipe féminine d’Evian
François Joly, Sébastien Hope et Antoine Rossier à droite, étaient les trois assistants de la course. Ce sont eux qui ont donné le coup d’envoi
à Lugrin-Touronde, avant de traverser le lac pour amener les chronomètres au jury
Une bonne coordination est obligatoire pour espérer rallier la rive suisse dans les temps. Les meilleurs ont parcouru la traversée en moins d’une heure
Le canot de Meillerie franchissant la bouée avant la ligne d’arrivée. Les équipages français se sont appropriés les premières marches du podium
Le marathon du lac n’était pas la seule course de ce samedi 28 août. Ici, un voilier solitaire de la Translémanique passant entre les deux rameurs du Bouveret et son bateau d’assistance

Résultats des équipes de sauvetage

  1. Lugrin, 12 rameurs, masculine, 57’03’’

  2. Meillerie, 14, masculine, 57’55’’

  3. Bret Locum, 12, masculine, 58’39’’

  4. Saint-Prex, 10, mixte, 1h01’54’’ 

  5. Evian, 10, masculine, 1h02’06’’

  6. Lugrin 2, 10, masculine, 1h02’35’’

  7. Saint-Gingolph, 12, masculine, 1h03’06’’

  8. Bouveret, 10, masculine, 1h08’22’’

  9. Lutry, 10, mixte, 1h11’22’’

10. Cully, 10 mixte, 1h13’12’’

11. Montreux, 8, masculine, 1h17’47’’

12. Lugrin, 10, mixte, 1h18’11’’

13. Amphion, 8, féminine, 1h18’52’’

14. Meillerie, 8, féminine, 1h22’05’’

15. Evian, féminine, 1h23’55’’

16. Le Bouveret, 2, masculine, 1h48’16’’