Savigny – Tout numérique pour l’assemblée générale la Fédé

Créativité, acclimatation et engagement, le défi était de taille pour ce 24 janvier

Cédric Destraz, président central de la FVJC
s’adressant à l’assemblée 2.0, le jour de l’indépendance vaudoise

Lucie Theurillat | Après une année 2020 chamboulée, en cause l’absence de ses manifestations clés, la FVJC a tout de même eu l’audace d’organiser son assemblée générale et ce avec de grosses adaptations dues aux récentes restrictions. Celle-ci s’est déroulée le 24 janvier dernier de façon complètement numérique. 

Au programme : flexibilité, convivialité et optimisme ! 

Les dirigeants de la FVJC tenaient coûte que coûte à maintenir leurs assises. Au vu de la situation, la tenue du calendrier fédéré est cruciale pour conserver la motivation de l’ensemble des fédérées et des fédérés. Il a fallu faire preuve de créativité, d’acclimatation et d’engagement. Le défi était de taille. Comment rassembler plus de 400 personnes malgré la distance sociale imposée. Quoi de mieux qu’un envoi spécial à l’ensemble de notre communauté, confectionné de façon complètement bénévole. Sociétés de jeunesses, membres individuels, invités, tous ont eu la chance de recevoir directement chez eux un « un kit de survie » contenant le code d’accès qui allait leur permettre de visionner aisément cette assemblée générale 2.0. Afin d’être attractif, ce package contenait la convocation et les supports visuels de présentations des candidats, autour d’une valeur fondamentale de la FVJC: le terroir, représenté par le chasselas et le saucisson vaudois. Le tout reposant sur des copeaux, matériaux essentiels au parterre de leurs places de fêtes. 

Quelle opération ! 

Il a fallu mettre en place un système d’envergure, pour permettre la réalisation efficace de cette diffusion en direct. Un long travail sur la méthode de votation fut effectué pour que l’ensemble des candidatures soient prises en compte. C’est grâce à cette démarche rapidement mise sur pied que la Jeunesse de Vers-chez-les-Blanc s’est vue attribuée le concours théâtral 2022, puisqu’Axelle Favre, de la Jeunesse de Bioley-Orjulaz, fut élue au poste de secrétaire au sein du Bureau central et enfin que Marie Barroso, de la Jeunesse de Baulmes, ait obtenu le titre de présidente de la commission de l’organe de contrôle. Les compétences techniques et organisationnelles des bénévoles ont permis le succès de la tenue des interventions, notamment celle de la conseillère d’Etat Cesla Amarelle qui nous a fait l’honneur de partager un message enthousiaste sur l’avenir de notre Fédération. C’est finalement un discours positif et entrainant qu’ont voulu faire passer à travers la caméra les organisateurs pour l’avenir de leur manifestation en 2021. Et, sans aucun doute, une belle démonstration de persévérance et de volonté de la part des instances dirigeantes de la FVJC à faire perdurer cette solidarité qui règne au sein des Jeunesses vaudoises. 

Infos : Centrale de la FVJC079 954 35 25lucie.theurillat@fvjc.ch

La technologie 2.0 pour pallier aux mesures sanitaires dans la salle du Forum de Savigny vide