Savigny – Hommage à Jean-Louis Clément

Bp | Jean-Louis Clément s’est éteint paisiblement le 24 avril 2021, dans sa 82e année malgré la souffrance qu’il supportait avec beaucoup de courage. Avec son départ, c’est une page qui se tourne mais pas un livre qui se ferme… Ceux qui le côtoyaient, savaient que derrière ses lunettes, se cachaient des yeux pleins d’énergie, de sérieux et de bonne humeur. Il était aussi respecté et très apprécié comme patron. Du sérieux et de l’énergie il en a fallu à Jean-Louis Clément lorsqu’il développe le service sanitaire dans l’entreprise Francis Masson. A la démolition de l’atelier de Tivoli pour laisser passer le métro en 1976, Jean-Louis Clément prend son envol et fonde l’entreprise Masson sanitaire SA à Lausanne puis deux ans plus tard, ouvre la succursale de Savigny. Son domaine d’activité comprend les travaux relatifs aux bâtiments, notamment les installations sanitaires, chauffages et ventilations mécaniques lors de rénovations, transformations, constructions et entretien d’immeubles. En 2007, la retraite légèrement dépassée, il passe la main à son fils Lionel et à Yvan Richard, abandonnant Masson sanitaires SA à l’entreprise MS Sanitaire Sàrl, dont le siège est à Savigny. Durant ses années d’activité, il représentera dignement les installateurs sanitaires au sein du Rotary Club Jorat dont il fut un des membres fondateurs. Membre écouté et dynamique, il participait activement aux différentes actions du Club. Mais son engagement ne s’arrête pas à son activité professionnelle. Désirant participer au développement de sa commune dans laquelle il a, avec sa famille, élu domicile en 1973, il a œuvré pendant 29 ans au Conseil communal. Législatif qu’il a présidé en 1990 et 1991 sous les couleurs du parti libéral. Ce parti qu’il a soutenu et pour lequel il s’est dévoué de nombreuses années. En dehors du travail, l’homme est reconnu pour être un boute en train et toujours en vitesse pour tout ce qu’il faisait. Il avait toujours un witz pour chacun. Il a même participé à la formation de l’équipe de football de l’entreprise Francis Masson. S’il ne foulait pas la pelouse avec ses crampons, il était toujours présent aux matches et surtout à la troisième mi-temps. La passion du football, il l’a donnera aussi à ses enfants et plus particulièrement à David. Son épouse Madeleine qui a partagé sa vie durant cinquante-six ans garde de Jean-Louis Clément le souvenir d’un homme apportant beaucoup d’affection à son entourage. Si elle a dû endurer certaines contraintes liées à l’activité professionnelle de son époux, elle a apprécié que les tâches de l’entreprise ne lui étaient pas imposées lui permettant ainsi de consacrer son temps à leurs quatre enfants. Madeleine Clément aime à dire qu’elle a pu exercer le plus beau métier du monde, celui de mère au foyer. Passionné de montagne, il aimait emmener son épouse et ses enfants en balades. Tous, jusqu’aux petits-enfants ainsi que ses amis gardent les souvenirs de ces sorties. A son épouse, ses enfants et petits-enfants, nous adressons nos sincères condoléances.