Savigny-Forel – Noël de l’Amicale des patoisants

Nous sommes reconnaissants d’avoir pu le fêter cette année

Votre « gratta-papâi » dévouée | L’Amicale des patoisants de Savigny-Forel a eu de la chance ! Ils ont pu fêter Noël ! Et quel beau Noël ce fut, après qu’en 2020, la manifestation n’avait pas pu avoir lieu, et pour cause ! Cette fois tout y était : la décoration, les gâteaux, et surtout le taillé aux greubons et les bûches traditionnelles. Grâce à Marlyse Lavanchy et son mari, de Mollie-Margot, la belle salle des Cornes de Cerfs, mise gracieusement à disposition par la commune de Forel, décorée de sapins et de bougies, a pu accueillir la quarantaine d’invités dans une chaleureuse ambiance. Notre fidèle vieux pasteur, Daniel Corbaz, nous a lu, en patois, un beau poème de C-F Landry, qui nous a profondément émus. Et aussi, il y a eu les chants que notre petite, mais joyeuse chorale des Sansounets avait préparés pour ce jour sous la direction de leur directrice, Pernette Débetaz. Oui, notre « Tsalande » - c’est ainsi que se dit Noël, en patois, est vraiment un moment fort pour tous les patoisants de la région et nous sommes reconnaissants d’avoir pu le fêter cette année, en prenant bien sûr, toutes les précautions nécessaires pour éviter ce fichu virus qui nous empoisonne encore la vie ! Pour l’année qui commence, je souhaite à tous et toutes, les amoureux du vieux langage, les patoisants, de se préserver en bonne santé, et aussi de se serrer les coudes pour faire perdurer nos rencontres, nos moments de partage et d’amitié si importants pour  maintenir notre bon vieux patois !