Rapprochons-nous

Distribution élargie, il est utile de temps à autre de rappeler le rôle du journal que vous tenez entre vos mains. A l’heure des réseaux sociaux et de l’information immédiate, nous passons tous un temps considérable sur nos écrans. Le temps du journal papier est différent. En quelques minutes ou quelques jours, parcimonieusement, vous parcourez les informations locales que seul Le Courrier vous propose. Pas de motards en séquestre de véhicule, pas non plus de voyous qualifiés de terroriste pour un coup de couteau, ni de violeur de chevaux… de l’information bien de chez nous et qui, souvent, fait plus de bien que les titres parcourus à la hâte sur les écrans. Sociétés locales, entrepreneurs du coin et activités réduites de cette période étrange sont le lot du journal. Sa vocation est de faire le lien. Un lien entre le lecteur et la société de développement de l’intercommunale, un lien entre l’artisan du coin et vos besoins pratiques, ou un lien entre le conseil communal et le concitoyen. De quoi se tenir au courant des décisions prises et ne pas rester sur la touche lorsqu’il s’agit de prendre position pour l’une ou l’autre des causes présentées. Votre journal est le reflet de votre vie. Souvent, nous prenons sur nous de mettre en avant un événement qui revêt une importance et une originalité particulière. Un choix éditorial assumé pour vous faire découvrir une perle. Perle que vous ne retrouverez pas forcément dans d’autres médias, ou alors de manière succincte sous la forme d’une brève. La vie locale n’a plus d’intérêt que pour… les locaux. Cette bénédiction est couronnée par votre fidélité. Que vous soyez annonceur ou lecteur, vous vous retrouverez dans ces pages et vous vous reconnaîtrez. L’importance des journaux d’imprimerie, des journaux indépendants et, plus largement, de la presse locale est plus que jamais d’actualité. Nous rapprocher et vous rapprocher, voilà un bien joli programme. Bonne lecture !