Portes ouvertes

Un phénomène qui se répand tout doucement, ou qui reprend vie, c’est selon. C’est surtout l’occasion de créer du lien… et des souvenirs.

Vendredi et samedi dernier, installé depuis bientôt deux ans (déjà !?) dans la zone industrielle de Forel (Lavaux), votre hebdomadaire a participé, avec la complicité des commerçants et artisans locaux, les premières portes ouvertes de cette zone d’activités.

L’occasion de faire connaissance, une fête des voisins en somme, mais aussi l’opportunité de présenter son travail et la vie qui tourne autour. Un phénomène participant à l’intégration dans une communauté par le lien direct. 

Cette tradition n’est pas étrangère à nos régions rurales où l’obligation existe de faire Schmolitz avant de se tutoyer. Croiser les verres existe aussi en zone urbaine avec les fêtes des voisins qui sont de plus en plus populaires dans certains quartiers. A l’heure des réseaux sociaux, et avec la facilité d’échanger via courriel, nous pourrions ne plus sentir le besoin de se voir en présentiel, mais… la Covid est passée par là et nous a rappelé l’importance de ce plaisir simple et impératif.

N’importe quel commercial connait l’importance de la rencontre (j’ai les noms !). L’échange est depuis l’aube des temps dans les gènes de l’humain, avec parfois des conséquences tragiques mais ici n’est pas le propos. Ce besoin de partager et d’échanger fait l’identité d’une entreprise, d’un lieu et d’une région. 

Lavaux-Oron regorge d’initiatives qui font le sel de la terre. Nous passons du côté lac à celui plus frais des forêts, celui des pâturages, celui des villages… à chaque fois différent, à chaque fois pareil, des rencontres dans des cadres changeants. Notre district est ainsi fait. Cette diversité fait la richesse du coin.

Cette édition est spécialement riche en propositions futures et en souvenirs, c’est le reflet de la semaine passée et l’image de la semaine à venir mais vous le savez déjà. Je viens comme la grêle après les vendanges, et ça aussi, c’est de chez nous !