Oron-la-Ville – Réorganisation du collège

Rentrée prévue à l’automne

Gil. Colliard | L’extension du bâtiment scolaire d’Oron-la-Ville aurait dû ouvrir ses classes dès le retour des vacances d’été, soit le 23 août, selon le projet initial. Mais il faudra encore un peu de patience aux élèves avant d’investir les nouveaux locaux qui les accueilleront le 1er novembre, à la rentrée d’automne.

Stabilisation du terrain et aléas dus à la pandémie

Malgré les compétences et la réactivité de l’entreprise Steiner SA, en charge de la construction, ce nouveau bâtiment scolaire de trois étages, avec 17 salles de classe, une cantine scolaire, une médiathèque et d’autres locaux nécessaires au bon fonctionnement de l’école ainsi qu’une nouvelle salle de gymnastique triple sous les salles de classe, a vu son gros-œuvre retardé de deux mois par des travaux spéciaux de stabilisation et d’étanchement du terrain. De plus, la construction a pleinement subi les aléas dus aux mesures de protections sanitaires qui ont ralenti et même parfois interrompu la progression du chantier entre mars 2020 et mai 2021. Il a fallu également compter avec la crise mondiale des matières premières qui ne permettent pas aux entreprises d’honorer leurs délais contractuels de fournitures et poses des équipements et des matériaux de finition.

Ouverture reportée pour assurer les dernières finitions

Une ouverture en deux temps a d’abord été envisagée, le 23 août pour les classes et le 1er novembre pour la salle de gym. Une solution abandonnée au vu des contraintes de sécurité et des délais de livraison de certains équipements scolaires. « Nous aurions pu prévoir l’utilisation des nouvelles classes à la rentrée d’été, mais nous aurions été tributaire d’un grain de sable dans ce laps de temps très serré. La rentrée au 1er novembre nous permet de faire les choses correctement. Le temps des vacances sera mis au profit pour le déménagement. La salle triple sera en service et les aménagements extérieurs terminés avec un concept d’arborisation conséquent pour en faire un endroit végétalisé et agréable » commente Thierry Menétrey, en charge des bâtiment, également ingénieur horticole, qui a mis sa patte dans la création des trois patios intérieurs.

Horaire continu et grande redistribution des classes

Le restaurant scolaire, assuré par l’entreprise Eldora, sera aussi ouvert dès le 1er novembre avec ses menus au choix. Il sera totalement en exploitation dès le 13 décembre, date du passage à l’horaire continu pour les élèves de la 7e à la 11e année. Au tournant des vacances d’automne, 23 classes changeront d’emplacement selon les informations distribuées aux parents, par l’établissement scolaire. Une grande réorganisation et une nouvelle étape allant à la rencontre de la volonté des Vaudois qui il y a bientôt dix ans, en 2009, disaient un « oui » plus qu’enthousiaste (71 %) à l’école à journée continue. « Je suis très fier et touché d’avoir pu participer à construire cette école, où se trouve notre grande ressource naturelle, la matière grise. Ce projet me tient à cœur, j’ai le sentiment de faire quelque chose pour la société » conclut, Thierry Menétrey.