Oron-la-Ville – Fin des travaux de la nouvelle gare routière

Un aménagement appelé à développer différentes facettes

Gil. Colliard | Jeudi 22 juillet 2021, le bouquet de chantier de la nouvelle gare routière, aux Pralets, à Oron-la-Ville, annonçait la fin des travaux, exécutés dans un délai record, pour offrir un service de transports scolaires et publics sécurisé à la rentrée des classes, le 23 août prochain.

Marc Platel, Hugo Abrantes (JPF), Renato Nobre et Robin Riedo (Gemetris), Christian Bays, Daniel Sonnay,
Didier Petter, Gabriel Ferreira, José Da Silva (Plastiline) 

Malgré les embûches dues à la pandémie et la pluie, les délais ont été respectés

En débutant le 11 mars de cette année, les entreprises à qui ont été confiés les travaux d’aménagement de cette nouvelle structure d’importance, dédiée aux transports, ont réussi le défi d’être à bout touchant dans les délais. Ceci malgré les angoisses liées à la Covid avec le rallongement des délais pour obtenir les matériaux et une majorité de jours de travail sous la pluie pour les ouvriers, gérés avec efficacité par Hugo Abrantes, contremaître de l’entreprise JPF Construction. « En fin de semaine du 26 au 30 juillet, le gros œuvre sera terminé, l’entreprise de Gabriel Ferreira, jardinier-paysagiste passera à l’action pour les finitions, le 20 août la signalisation, effectuée par la société Plastiline sera en place et permettra d’acheminer les enfants en toute sécurité pour la rentrée » décrit Robin Riedo du bureau Gemetris.

DCIM\100MEDIA\DJI_0357.JPG

Des transports sécurisés et rationnalisés

Présenté et adopté par le Conseil communal d’Oron, lors de la séance du 7 décembre 2020, le projet d’aménagement d’une gare routière pour les lignes de transports publics et bus scolaires ainsi que l’agrandissement du parking public pour un coût devisé à Fr. 2’980’000.- répondra à plusieurs objectifs. Le déplacement de l’arrêt actuel des bus scolaires pour la dépose et la prise en charge des élèves. La suppression/déplacement de l’arrêt « Oron/Pralet » plus aux normes, situé devant la Coop et le déplacement de l’arrêt de bus de la place de la Foire à Oron-la-Ville. Permettre l’arrêt prolongé de certaines lignes des transports publics. Supporter la desserte des quatre lignes régionales ainsi que les bus scolaires dédiés au nouveau collège (env. 800 élèves). La création de 31 places de parc parmi lesquelles 3 places « handicap », 2 pour les véhicules électriques et des places pour les vélos. La réalisation d’un cheminement piétonnier adapté et sécurisé pour le flux des écoliers. Les travaux ont aussi permis de remplacer les conduites des eaux potables et usées, d’adapter l’éclairage public en LED et d’alimenter le parking en électricité. « Le déplacement de l’arrêt de bus de la place de la Foire a été quelque peu différé pour permettre de créer, dans le centre d’Oron-la-Ville, un arrêt accessible aux personnes handicapées. Nous pourrons dès lors envisager de donner une nouvelle identité plus accueillante à cette place centrale » complète Daniel Sonnay.

Un aménagement appelé à développer différentes facettes

D’abord étudié particulièrement pour la sécurité des élèves, l’aménagement de la gare routière ouvre différentes opportunités, telles que la création d’un P+R, idée à développer conjointement avec le canton, permettre de rejoindre les autres voies de communications (gare de Châtillens, gare de Palézieux) ainsi que le développement du co-voiturage. « Merci à tous les intervenants qui ont fait un travail admirable et qui nous offrent une belle vision du chantier. Je suis heureux et soulagé de constater que tout sera prêt pour la rentrée scolaire » souligne le municipal des routes, assurant que tout a été également prévu pour le futur Comptoir d’Oron édition 2022, avec la pose de supports ainsi que pour l’arbre du Téléthon.

DCIM\100MEDIA\DJI_0358.JPG