Oron-la-Ville – Changement de main pour la boutique Fric-Froc

Remettre sur le marché la mode chic

En robe rouge : Sandrine Oulevey, en noir et blanc Monique Müller

Gil. Colliard | Depuis un quart de siècle déjà la boutique Fric-Froc propose à Oron-la-Ville des articles de seconde main. Pionnière dans la région dans ce style de vente, elle a su évoluer avec sa clientèle grâce au sens commercial et au dynamisme de Monique Muller. Dès octobre, Fric-Froc passera aux mains de Sandrine Oulevey qui gardera la ligne de conduite qui en fait sa réussite.

Un dépôt-vente privilégiant la qualité et la mode actuelle

« Fric-Froc a d’abord ouvert ses portes au Flon dans un local de l’entreprise Demierre & Deschenaux SA. Nous y avions des articles de seconde main, pour dames, hommes, surtout pour enfants et une grande quantité d’accessoires pour bébé. Au printemps 2006, la boutique a emménagé au centre, route de Palézieux 6, dans les anciens locaux de Gremaud Coiffure. Le secteur enfants a, peu à peu, été supprimé pour mettre en valeur uniquement la mode féminine et ses accessoires, une sélection affinée afin d’offrir de jolis articles actuels, de marque et de qualité. Il faut dire qu’à cette même époque, les enseignes Vögele et C&A se sont installées dans la zone commerciale et répondaient à la demande d’une gamme de vêtements contre laquelle nous ne pouvions pas rivaliser » se souvient Monique Muller. Aujourd’hui la présentation des pièces est modifiée chaque semaine, en collaboration avec Brigitte Gamba, vendeuse et décoratrice. Elles sont réunies par couleur ou selon d’autres thèmes, bref tout un travail est réalisé pour faire vivre l’enseigne et offrir à la clientèle une attractivité sans cesse renouvelée.

Une nouvelle clientèle jeune, à fibre écologique rejoint les habituées de Fric-Froc

Sandrine Oulevey qui se réjouit de reprendre le flambeau dès le 1er octobre n’est pas un visage inconnu, car depuis un peu plus d’une année, elle vient régulièrement à la boutique pour les dépannages. Habitante de Chesalles s/Moudon, cette maman au foyer de 4 enfants, aujourd’hui devenus grands, a repris une activité professionnelle en travaillant chez Denner à Lucens, puis au hasard d’une rencontre, a lié amitié avec Monique Muller. « Entre nous, le feeling a tout-de-suite passé. Je suis admirative du travail effectué par Monique. Je vais garder la trame de son organisation tout en restant au diapason de l’évolution de la mode et de la clientèle. Cependant un petit coup de peinture sera donné pour offrir des tons plus actuels. Fric-Froc est totalement dans l’air du temps avec une fonction antigaspi séduisant de plus en plus de femmes. Cet intérêt écologique nous donne un second souffle. On voit de plus en plus de jeunes trentenaires franchir le seuil. Certaines, qui avait un a priori, pensant ne voir que des articles pour personnes plus âgées sont séduites » se réjouit-t-elle. 

4 saisons, 4 collections

Le fonctionnement de ce système dépôt/vente est lié aux saisons. La personne désireuse d’apporter des articles actuels et en lien avec la période de l’année, prend rendez-vous ou passe au magasin. Un tri drastique est effectué au cours duquel les plus belles pièces seront retenues pour être proposées à la vente. « Il n’est pas possible de tout prendre, on essaie d’avoir un large choix allant du 34 au 48. Nous connaissons les goûts de notre clientèle. Le prix est fixé par Fric-Froc. Lorsque la pièce a trouvé preneuse, la propriétaire en touche le 50%. En fin de saison, les invendus sont soldés dans un premier temps puis le reliquat est donné à des associations caritatives » relève la future retraitée qui assure rester disponible si un soutien est nécessaire. C’est, non sans émotion, mais confiante, que Monique Muller laisse Fric-Froc dans les mains de Sandrine Oulevey, à qui elle souhaite le meilleur. Elle remercie sa clientèle pour sa fidélité, pour les beaux échanges vécus tout au long de ces années et la remet aux bons soins de sa remplaçante qui démarre dès octobre avec la
collection automne/hiver et qui promet pour bientôt un site Internet.

Fric-Froc Route de Palézieux 6 – Oron-la-Ville – 021 907 62 04