Oron – Feu vert pour le Tour de Romandie

A l’exception des bulles de sécurité, tout est accessible au public

Thomas Cramatte | Le comité d’organisation de l’événement a confirmé que le prologue d’Oron se tiendra bien le 27 avril prochain. Parcours modifié
et restrictions sanitaires conséquentes, les curieux pourront néanmoins admirer le spectacle offert par les 140 cyclistes professionnels.

Prologue

21 équipes internationales seront présentes pour cette étape d’ouverture du Tour de Romandie (TDR). Un par un, les coureurs s’élanceront sur un tracé d’environ quatre kilomètres à travers le chef-lieu (voir carte encadré). Si le parcours actuel n’a plus grand-chose à voir avec celui initialement prévu en 2020, c’est que les choses ont bien évolué depuis. Car pour maintenir leur activité malgré les restrictions sanitaires, les courses faisant partie du World Tour, comme le TDR, doivent impérativement être équipées de bulles sanitaires. Encerclées par des barrières, ces zones évitent le croisement de personnes et d’éventuels nids de contaminations. « Consacrées aux entraîneurs et aux coureurs, les zones de départ et d’arrivée sont inaccessibles au public », explique le responsable de la sécurité et commandant des pompiers d’Oron, Marc Platel. Mais que les citoyens et autres visiteurs se rassurent, hormis ces deux espaces, il sera tout à fait envisageable de contempler les prouesses des cyclistes. « L’accès au parcours sera possible au public en respectant les mesures sanitaires qui seront en vigueur le jour du prologue ». A l’exception des bulles de sécurité, tout est accessible au public. « Ce que nous ne voulons pas, ce sont des regroupements de personnes », rappelle le commandant. Pour éviter ce phénomène et varier les lieux d’observation, le comité d’organisation a également envisagé trois passages afin de traverser les routes. Sous surveillance des sapeurs-pompiers, ces franchissements ne sont pour l’heure pas encore définis de manière suffisamment précise pour être communiqués. Toutefois, les responsables de l’événement prévoient un passage sécurisé à la hauteur du bâtiment de la Poste, un autre aux alentours de la Résidence la Faverge ainsi qu’à la sortie d’Oron-la-Ville direction Palézieux. A l’image des stations de ski, des covid-angel seront également présents pour assurer le bon déroulement des opérations. « Les coureurs traverseront le centre d’Oron pour se diriger en direction de Palézieux avant de faire demi-tour pour rejoindre la ligne d’arrivée située devant le Château d’Oron ». Une fois cette dernière franchie, les professionnels de la petite reine retrouveront leur bulle de sécurité via les petites routes de campagne de Chapelle et Gillarens. « Pour l’heure, la course a lieu dans cette configuration sauf contre-indication des différentes instances », souligne le commandant. Pour rappel, les décisions du Conseil fédéral tomberont le 14 avril prochain lors de la conférence de presse. En vue d’un éventuel durcissement des mesures sanitaires, le prologue pourrait bel et bien ne pas siéger à Oron. « Pour nous, soit la course a lieu dans cette configuration, soit les restrictions interdisent tout événement de ce genre ». 

Fête populaire annulée

« Nous voulions non seulement accueillir le prologue, mais également proposer à la population un grand nombre d’animations, dont un week-end de fêtes précédant le jour J », communiquait lors d’une précédente séance, le président de la Chambre économique de la région d’Oron, Cédric Ottet. Pour les organisateurs du Tour de Romandie, aucune fête n’est envisageable pour cette édition. Le traditionnel « Village du Tour » ne sera pas non plus de la partie. Malgré une fête populaire sans suite, le chef-lieu bénéficiera tout de même d’une belle médiatisation. « C’est peut-être la seule caractéristique qui ne changera pas », indique Cédric Ottet. Le budget octroyé au prologue reste inchangé. Pour rappel, la CERO avait organisé un repas de soutien le 22 novembre 2019 afin d’atteindre le financement nécessaire à la manifestation. « L’impossibilité d’organiser les animations du week-end permet de réaliser quelques économies, mais les structures supplémentaires pour répondre aux mesures Covid ont un coût ». L’un dans l’autre, le président de la Chambre économique reste confiant quant au bouclement du budget à l’équilibre ou avec un léger bénéfice.

Centre fermé

Quatre routes menant à Oron-la-Ville seront fermées de 8 heures à 20 heures. « La route de Moudon, la route de Palézieux, la route de Bulle et une partie de la route de Lausanne seront fortement perturbées à partir de 7 heures le matin », précise Marc Platel. « Attention, car une heure plus tard, ces axes seront bouclés à toute circulation ». Cette heure permettra aux organisateurs d’installer les divers éléments de sécurité et le montage des portillons de départ et d’arrivée. Si le centre d’Oron n’est pas accessible durant toute la journée, des routes de déviations sont prévues afin de rejoindre Châtillens, Chesalles-sur-Oron et Palézieux.  « Toutes les routes à l’intérieur de la zone de course sont hermétiques au trafic », ajoute le commandant.

L’armée est également sollicitée pour l’événement. 

« Nous allons poser 1200 mètres de barrières le long des routes et les forces militaires en installeront près de 1300 mètres », souligne le responsable de la sécurité.