Opinion

Une initiative qui nuit à nos PME 

André BERDOZ | Une initiative a une mise en œuvre irréaliste et elle manquera sa cible. Rendre les multinationales « responsables » est tout à fait légitime mais pas aux prix de nos PME. Près de 80’000 d’entre-elles seront directement touchées par ce projet tandis que d’autres seront indirectement touchées. Tout patron sera dans l’obligation de contrôler les conditions de production de tous ses fournisseurs et sous-traitants, sans quoi, il s’expose aux répercussions en cas de méfaits commis par l’un de ces partenaires. Cette initiative est irréaliste et augmente considérablement la bureaucratie pour des PME déjà durement touchées par la crise. Je dis « NON » à cette initiative « entreprises responsables » le 29 novembre ! André BERDOZ, Ingénieur HES en électrotechnique Patron & fondateur Electro-Techniques AZ SA, Grandvaux