Notre planète, le système solaire, les galaxies, notre univers, d’où viennent-ils?

par Antonio Costa | Si nous observons l’espace, nous ne voyons qu’un vaste cosmos. Des milliards d’étoiles et de galaxies à perte de vue dans l’immensité à la fois troublante et magnifique de cette étendue sans fin. Un espace infiniment grand lorsque l’on tient compte que notre univers, il y a 13 milliards d’années, tenait simplement dans le creux d’une main.
Avec huit planètes principales de notre système solaire, qui sont couvertes de glace, de lave, ou encore des géantes composées uniquement de gaz. La terre est la seule planète de notre système qui permet d’abriter la vie.
Notre système solaire est né dans une nébuleuse qui est composée d’une accumulation de matières, de poussière et de gaz cosmique. La fusion nucléaire permit ainsi la création d’étoiles, de corps astraux et de planètes qui, aujourd’hui, après des milliards d’années de transformation a façonné notre planète et ses voisines, qui gravitent autour du soleil.
Les premiers hommes observaient déjà les étoiles pour tenter de comprendre quels secrets elles dissimulaient. L’astronomie doit son existence à la passion et la curiosité. Grâce au progrès et à la technologie, les planètes qui tournent autour de notre soleil nous ont livré la plupart de leurs secrets. De nouvelles planètes, encore plus distantes, sont ainsi découvertes chaque jour.
Nous pouvons nous aussi aujourd’hui, confortablement installés, observer l’espace depuis chez nous. Même si des planètes distantes comme Uranus et Neptune peuvent apparaître comme un petit point au bout de notre télescope et nous décevoir, d’autres comme la lune, Mars, Saturne et ses anneaux, ou encore Jupiter composé de ses bandes et son gigantesque anticyclone actif répertorié il y a plus de 300 ans et qui est toujours en activité, sont à portée. Le ciel profond nous offre des possibilités infinies de découvertes, parmi les nébuleuses et les galaxies.
Alors la question se pose et se posera toujours. Avec des galaxies composées comme la nôtre de plusieurs planètes, abritant parfois plusieurs soleils, des étoiles qui se créent perpétuellement… Sommes-nous seuls ?

Quelques exemples de ce que l’on peut voir depuis la terre

Les Dentelles du Cygne
Les Dentelles du Cygne, situées à plus de 1500 années-lumière dans la constellation, sont composées de matières éjectées lors d’explosion d’étoiles en supernova. Ses explosions créent des étoiles massives ou des planètes naines. Les restes de cette explosion spatiale offrent un spectacle impressionnant.
M31 – la Galaxie d’Andromède
La galaxie d’Andromède est une galaxie spirale située à environ 2,55 millions d’années-lumière; elle se situe dans la constellation d’Andromède.
Appelée Grande Nébuleuse d’Andromède jusqu’à ce que sa nature galactique ait été reconnue dans les années 1920, la galaxie d’Andromède est la galaxie spirale la plus proche de la voie lactée et la plus grande galaxie. D’un diamètre approximatif de 140’000 années-lumière, elle contiendrait environ mille milliards d’étoiles. Elle est l’une des rares galaxies visibles à l’œil nu depuis certains endroits de la terre.
M27 – la Nébuleuse de l’Haltère
La Nébuleuse de l’Haltère a été découverte en 1764. Visible lors de bonnes conditions météo, elle est la première nébuleuse planétaire observée dans l’histoire de l’astronomie. Son âge se situe entre 3000 et 4000 ans.
M42 – la Nébuleuse d’Orion
La Nébuleuse d’Orion, située à  1350 années-lumière, est la plus luisante et sans doute la plus facile à voir. Elle contient un amas stellaire très jeune, qui regroupe plusieurs milliers d’étoiles du même âge.