Mézières – Sous la pleine lune

Pour les bénévoles: Martine Thonney | Mardi 14 juin dernier, à 22h18 exactement, se levait derrière les Diablerets une super pleine lune appelée Fraise. Des exclamations fusaient devant la beauté de l’astre rocheux. Mais que faisaient-ils donc dans la cour du Raffort ces Joratois et leurs invités venant des quatre coins du canton, voire de Genève ?

Voyez plutôt : une équipe nommée « Dissidents de la pleine lune » se retrouve chaque mois. Chaque membre lit son propre texte concocté dans le plus pur secret… Chut ! Le thème pour tous ces auteurs issus de la Société vaudoise des écrivains a été donné par les hôtes chez qui ils étaient invités ! 

La bibliothèque publique du Jorat les a ainsi conviés et c’est avec plaisir que le public a pu applaudir chaque texte. Bien sûr en attendant la lune, on a papoté (non, non, ils ne rédigent pas seulement !), on a dégusté des mets et des nectars locaux fort appréciés, on a ri et on s’est réjoui de ce moment à renouveler.

Des événements tels que celui-ci peuvent être mis en œuvre grâce aux fidèles bénévoles qui, je peux vous assurer, ne ménagent ni temps, ni énergie.