Maracon – Le message de paix et d’entraide chanté par les Joyeux Colibris au temple

20 enfants et une soliste pour un concert autour du monde, dimanche 26 juin, à 17h au temple

Olga Ivanova

Gil. Colliard | Dimanche 26 juin, dès 17h, au temple de Maracon, le chœur d’enfants Les Joyeux Colibris dirigé par Elvira Sonnay, accompagné d’une dizaine d’élèves de 7e année du Groupement scolaire d’Oron-Palézieux et d’Olga Ivanova, réfugiée ukrainienne interpréteront un concert sur le thème de la paix, dont le bénéfice ira à une œuvre de bienfaisance en faveur des orphelins ukrainiens réfugiés en Suisse.

Rencontre avec une chanteuse qui a retrouvé un sentiment de sécurité

C’est un véritable tour du monde auquel nous invitent Elvira Sonnay et ses chanteurs, en interprétant, pendant plus d’une heure, des mélodies francophones, espagnoles, lithuaniennes, camerounaises, zaïroises, russes et ukrainiennes. « L’intention est de montrer que la musique n’a pas de nationalité, qu’elle est universelle » affirme avec conviction la directrice, originaire de Russie. La rencontre avec Olga Ivanova, jeune trentenaire, qui travaillait dans un studio d’opéra à Kiev et enseignait le chant avant de fuir la guerre, seule, pour s’installer en collocation à Gryon chez une connaissance, a tenu à un coup de fil, au bon moment. « Lors de la préparation du concert des groupes Lè Maïenzettè de Palézieux et La Sittelle de Villars-Mendraz un chant russe exprimant la tristesse de la guerre était au programme. Au vu de l’actualité, et du trop plein d’émotion qu’il dégageait, nous avons décidé de le supprimer du programme. Cependant les accordéonistes des Sittelles d’Oron qui nous accompagnaient, aimant la mélodie m’ont offert de l’interpréter, instrumentalement. Alors que j’y réfléchissais, une ancienne collègue m’a mise en contact avec Olga. Née à Shostka, au nord de la capitale ukrainienne. Elle avait fait le conservatoire à Kiev et connaissait parfaitement ce chant, aussi a-t-elle immédiatement accepté ma proposition. Avec une seule répétition, nous étions prêts pour quatre concerts, qui furent pour elle aussi un émerveillement devant les pâtisseries servies lors de la collation ».

20 enfants et une soliste pour un concert autour du monde

Devant l’incertitude de la durée de ce conflit et avec sa spontanéité naturelle, Elvira Sonnay a voulu mettre, rapidement, au profit d’un concert en faveur des orphelins ukrainiens réfugiés en Suisse, l’opportunité d’intégrer Olga Ivanova au chœur Les Joyeux Colibris dont elle est la fondatrice et la directrice. Sur sa proposition, une dizaine d’élèves des classes de 7e de Oron-Palézieux, à qui elle enseigne le chant, ont accepté avec plaisir de joindre leurs voix. Ce voyage en chansons dans plusieurs parties du monde réunira donc une vingtaine d’enfants autour de la chanteuse ukrainienne. Chaque pièce sera présentée par Maria, Biélorusse de Minsk et accompagnée au piano et djembé par Rui dos Reis L’entrée est gratuite avec une collecte. Une petite collation suivra la fin du concert.

Avec cette rencontre qui a permis à la jeune réfugiée de renouer avec son art et les voix des enfants le message d’universalité a trouvé son écrin dans les murs du temple de Maracon où les chanteurs espèrent vous retrouver nombreux. « Pour la musique, les origines n’ont aucune importance. Elle permet de vivre son humanité et l’amour dans son cœur » conclut Elvira Sonnay avec conviction .

Concert : dimanche 26 juin dès 17h

Temple de Maracon

Elvira Sonnay