Lutry – Préavis adoptés à l’unanimité

Conseil communal du lundi 14 septembre

Assermentation des deux nouvelles conseillères, à gauche:
Caroline Brennecke et à droite Paola Juan

Gil. Colliard | Lundi 14 septembre, la salle du Grand-Pont accueillait le Conseil communal de Lutry. La séance ouverte à 20h débuta avec l’assermentation de deux nouvelles conseillères, Paola Juan et Caroline Brennecke. Au titre des informations du bureau du Conseil communal, le président, Cédric Alber, annonça l’annulation de la séance du 2 novembre. Le prochain rendez-vous étant ainsi le 5 décembre.

Unanimité pour le rapport de gestion de la Municipalité et pour le crédit de réaménagement de la station de pompage du quai Vaudaire

Le premier préavis à l’ordre du jour concernant la gestion de la Municipalité pour l’exercice 2019, fut suivi du rapport de la commission de gestion dont fit lecture la présidente, Alessandra Silauri. Cette dernière rappela que les travaux de la commission furent perturbés par la Covid-19 mais que les échanges avec la Municipalité et les chefs de service furent fructueux. Elle les remercia pour leur flexibilité et leur disponibilité. En travaillant de manière transversale au travers des différents dicastères, la commission de gestion s’est focalisée sur les sujets pertinents tels que la sécurité aux abords des écoles, la mobilité, la circulation ou encore la gestion du personnel. Le constat est que la gestion communale donne satisfaction. La Municipalité est de plus en plus confrontée à des projets grands et complexes. Elle doit prévoir l’avenir et opérer des choix stratégiques. Il serait cependant nécessaire d’avoir un leadership plus clair donnant une meilleure visibilité au niveau des projets de mobilité, un enjeu important. C’est à l’unanimité que ce premier préavis fut accepté. Celui relatif à la demande d’un crédit d’ouvrage pour supprimer le dégrilleur et réaménager la station de pompage du quai Vaudaire obtint le même résultat. Comme le releva Xavier Dewarrat, président et rapporteur de la commission, le déclenchement de ce projet fut un contrôle de la Suva. Les travaux, selon les études du mandataire spécialisé dans les réseaux d’évacuation, permettront de se passer du dégrilleur et du dessableur. Il n’y aura plus de stockage de déchets d’où l’élimination des odeurs. Une surface de rangement de 32m2 avec un accès aisé sera libérée. Seul point négatif, des interventions plus fréquentes sur les pompes. Le coût de Fr. 334’000.- sera amorti sur 25 ans et sera absorbé par la trésorerie courante de la bourse communale.

Action « Ensemble soutenons nos commerces »

Après l’élection des 11 membres de la commission de gestion parmi lesquels le nouveau président, Xavier Tarin, la Municipalité apporta ses communications. C’est avec surprise qu’elle a appris la suspension de Paudex au projet BHNS, la ligne de bus à haut niveau de service. Ceci ne signifie pas la mort du projet, mais une réflexion sur de nouveaux scénarios, sans Paudex ou avec Paudex, se ralliant plus tard. Concernant le fonds Covid, une première étape est réalisée. Les 6600 ménages que compte Lutry vont recevoir un courrier avec un bon de Fr. 10.- par membre dans la famille, à valoir dans un commerce local dans le cadre de l’action « Ensemble soutenons nos commerces ». Il sera possible d’acquérir d’autres bons dans le style « WelQome ». Dernier point, le Pinot noir de la commune a obtenu la médaille d’argent au concours mondial de Bruxelles.

4 postulats déposés et adoptés pour être envoyés à la Municipalité

1. La modification de la collecte des déchets encombrants afin d’éviter les nuisances et la possibilité de d’amender le littering. 

2. Le renforcement de la ligne de bus 69 vu l’augmentation des utilisateurs. Une ligne pour laquelle la Municipalité est montée au créneau afin d’éviter son annulation prévue par les TL. 

3. Suspendre l’éclairage public la nuit des Perséides (12-1 3 août) afin de profiter du spectacle des étoiles filantes. 

4. Définir un plan stratégique moderne pour l’optimisation de la culture. Une demande récurrente adressée à la Municipalité, portant également sur l’éclaircissement de l’utilisation du montant de Fr. 800’000.- mis au budget pour ce thème. 

Après plusieurs questions adressées à la Municipalité portant, entre autres, sur l’augmentation de la charge du trafic, les nuisances sonores dues au motos, le permis de grue pour les bateaux, l’aménagement de pistes cyclables, les horaires d’ouverture de la Coulette, la séance se termina sur le partage d’un rafraîchissement bienvenu en cette chaude soirée de fin d’été.

Fontaine de Lutry