Lutry – Construction du nouveau collège de La Combe et réhabilitation de la station d’épuration

Conseil communal du lundi 9 mai 

Isabelle Mérinian | Le président, Cédric Albert, ouvre la séance et procède à l’assermentation de Jean-Yves Conne, Françoise Guex-Salamé, absente, le sera à la prochaine séance du 20 juin.

Présenté par Alain Plattet et voté à l’unanimité (1 abstention), le préavis sur le nouveau collège de La Combe, souligne l’impératif de tenir compte de la forte croissance démographique future de Lutry et d’anticiper ses besoins en terme scolaire. Ce nouveau collège sera situé sur le site du Grand-Pont / La Combe, un emplacement optimal, proche du Bourg, des transports publics, d’un autre établissement scolaire, d’équipements sportifs et de loisirs proches du lac. Il offrira notamment 16 classes d’enseignement secondaire et une salle de sport. Un parking de 116 places remplaçant l’actuel sera complété de 22 places nouvelles pour tenir compte des besoins scolaires.

Le MEP (Mandat d’études parallèles) tiendra compte des problématiques urbanistiques et paysagères du site et permettra de gagner du temps grâce à un dialogue direct entre les experts et les candidats. Le lancement est prévu en octobre 2022, le MEP sera achevé en été 2023. Pierre-Alexandre Schlaeppi souligne que le MEP a l’avantage de faire choisir les architectes sur un concours d’idées.

L’adoption de ce préavis tiendra compte des vœux de la commission; « Modérer le flux de trafic au maximum. Rendre le bâtiment exemplaire au point de vue énergétique. Faire appel à la commission consultative d’urbanisme et adapter le programme pour intégrer un parascolaire ». François Bonjour souligne l’importance de la composante urbanistique et de l’accompagnement entre l’architecte, le jury et la population. Pierre-Alexandre Schlaeppi a rappelé que « le jury serait composé de membres de la municipalité, de la protection du patrimoine, des enseignants et des utilisateurs ».

Le second préavis présenté par Eugène Chollet porte sur la demande de crédit pour la réhabilitation de l’installation de déshydratation de la station d’épuration. La vétusté avérée de la centrifugeuse a conduit la municipalité à décider son remplacement à l’aide d’une nouvelle technologie de déshydratation des boues. 

Cette réhabilitation (coût CHF TTC 712’000.-) réduira la consommation électrique de la STEP d’environ 18’000 kwh/an ainsi que les coûts de transport. Jérémy La Scala émet le vœu
que la technologie des polymères biosourcés soit utilisée dans l’avenir.

Le rapport présenté par Ludovic Paschoud, sur les indemnités du bureau et des membres du Conseil, de secrétaire et du secrétaire suppléant et des membres des commissions relevant du Conseil, est adopté à la majorité (3 abstentions) sauf le point concernant le remplacement par une personne hors du Conseil examiné lors de la prochaine séance.

Le Conseil désigne Céleste Houssin en qualité de scrutateur et Alain Plattet comme membre de la commission des finances. Vincent Arlettaz est élu membre et président de la commission des récusations.

Au titre des communications

Suite à la reprise de la Cantinetta Meal par deux jeunes entrepreneurs de la région, la municipalité a souhaité modifié l’affectation des 29 places de parking attenantes au restaurant avec 2 bornes pour véhicules électriques, 24 en places publiques payantes et 5 pour les besoins du restaurant.

Jean-Daniel Conus, ancien doyen de notre établissement et actuellement en poste à l’EPS remplace Christian Berdoz. 

La société HelvéCie SA a été retenue pour 5 ans à compter de la rentrée scolaire 2022 pour le transport scolaire en remplacement de la société Dumas Transport SA. La Municipalité souhaite une bonne retraite largement méritée au couple Dumas.

Depuis le 28 mars, un sondage en ligne est organisé par les communes de Lutry, Paudex, Belmont-sur-Lausanne et Pully afin de connaître les habitudes et les attentes des habitants en terme de transports en vélo. Le résultat de cette consultation permettra de répondre au mieux aux besoins croissants de mobilités douces grâce au vélo.

3 postulats passent l’examen

«Accélérons le développement de l’économie durable à Lutry» déposé par Claudie Leconte. Afin de poursuivre une politique de développement durable et compte-tenu de l’accroissement démographique, la gestion et la réduction des déchets est une problématique centrale notamment par les emballages jetables à usage unique. L’utilisation de contenants réutilisables doit être privilégiée et les professionnels qui ont adopté ce virage écologique tels que restaurateurs, traiteurs et take-away, doivent être soutenus par la municipalité qui, à l’exemple d’autres communes (Lausanne, Préverenges, Morges, Nyon et Neuchâtel), pourrait rejoindre le mouvement « reCIRCLE » et son concept de contenants réutilisables. Ce postulat est adopté par la majorité des élus (3 abstentions).

Le second postulat porte sur la «Collecte des briques à boisson pour le recyclage». Jérémy La Scala met en avant la nécessité de réduire l’impact environnemental des déchets créés par l’utilisation des briques à boissons (700 millions de briques vendues en Suisse par an). Aussi est-il demandé à la municipalité de faire examiner l’installation de collecte de brique à boissons et, au besoin, son financement au budget 2023. Le postulat est adopté.

Enfin le troisième est présenté par Ludovic Paschoud «Apprendre aux enfants à manger sainement dès le plus jeune âge est une nécessité».

Le programme de législature 2021-2026 fixe notamment comme objectif d’accroître la capacité d’accueil parascolaire et de développer l’offre extra-scolaire. L’éducation culinaire y occupe une place essentielle au regard de l’obésité croissante chez des enfants et l’apprentissage de la cuisine grâce à des ateliers est une nécessité. L’augmentation de cuisines scolaires adaptées à cet apprentissage s’inscrirait dans le cadre parascolaire en proposant également des repas préparés à Lutry avec des produits locaux.

En réponse, Alain Amy a accepté d’y réfléchir tout en rappelant que les repas de la cantine étaient préparés à Puidoux.

En fin de séance, tous les conseillers municipaux ont reçu le cinquième tome de la série sur l’histoire de Lutry. Cet ouvrage évoque la vigne, les abbayes, l’école et la traversée de Lutry. Ces livres sont en vente sur le site de la commune.