Des entraînements de rugby sans contact ou rugby loisir

Le Rugby Club de Palézieux répond à la demande d’une manière « douce »

Eric Moser | Vous pensez que le rugby c’est uniquement pour les « brutes » et que ce n’est pas un sport pour vous ? Le rugby club a la solution pour vous permettre de vous essayer à ce sport d’une manière «douce» puisqu’il propose, depuis ce jour, des entraînements de rugby foulard.

Comment peut-on pratiquer le rugby en réduisant le nombre de blessures dues aux nombreux contacts physiques auxquels les joueurs doivent faire face ? En pratiquant le flag rugby, ou rugby foulard en français. Le but est simple. Les joueurs portent chacun deux rubans accrochés au niveau de la ceinture. A la place des placages parfois impressionnants servant à interrompre la course des attaquants adverses et, bien évidemment, de les empêcher de marquer des essais, les défenseurs doivent arracher l’un des rubans de l’adversaire.

Le Rugby Club Palézieux répond à la demande de ses anciennes gloires

A la demande d’ancien(ne)s pratiquant(e)s du club désireux de garder la forme tout en s’adonnant au sport qui leur a donné tant de plaisir, le Rugby Club de Palézieux a décidé de lancer un cours de rugby foulard. Dès le 12 mai, il aura lieu chaque jeudi de 19h 15 à 20h45.  Le flag rugby se jouant en équipe mixte avec des joueurs de tous les âges, ces entraînements ne seront pas uniquement ouverts aux anciennes gloires du club, mais à toute personne dès 16 ans intéressée à s’essayer à cette version soft du rugby.

Un sport incroyablement social 

« Le flag rugby est un jeu pour tous les âges et tous les niveaux d’expérience, facile à apprendre, excellent pour la forme physique et avec un contact physique minime. C’est un sport incroyablement social avec des équipes mixtes. Réputé pour ces vertus en matière d’endurance, ce sport met l’accent sur la course, l’agilité, les passes, la tactique et la communication » explique Sylvie Albertoni, présidente du club. « Tout le monde est le bienvenu à ces entraînements, hommes, femmes, nouveaux et curieux ».

Un essai avant de proposer des périodes plus longues

Dans un premier temps, ces entraînements auront lieu jusqu’à fin juin. La raison ? Le club veut se donner le temps de tirer les enseignements des entraînements qu’il dispensera de mi-mai à fin juin. « Nous voulons acquérir de l’expérience dans ce domaine avant de pouvoir proposer des périodes plus longues dès la prochaine
saison ».