Les bons contes font les bons sceptiques !

WiCo  |  Pour présenter la conteuse du jour, bien connue… mais remplacée par une autre au dernier moment, c’est une insolite surprise très facilement surmontée par le pasteur Bernard Bolay, grand spécialiste de l’inspiration spontanée (ou préparée!). La magie des mots présentant la personne qui conte, qui «écoute» son auditoire, c’est-à-dire qui ressent son attention, sa réceptivité et son accueil. Le conteur, la conteuse, c’est un semeur qui doit connaître sa terre avant d’y jeter son récit. Madame Berger, qui nous vient de Villars s/Ollon, avec une verve soutenue, conte ce qui la passionne, devant un auditoire très attentif pourtant bien loin d’être retombé en enfance. Six ou sept récits où l’irréel, le fantastique, l’absurde, la chimère et le rêve sont les éléments porteurs de la narration. La trentaine de personnes présentes ont passé un après-midi particulier, oubliant ainsi la réalité, dans ces moments où on se laisse aller à rêver… La collation a ensuite été chaleureusement animée par les conversations et les souvenirs échangés, dans une ambiance de bon ton. Merci aux organisateurs et à ces dames toujours empressées dans leur accueil, et à celles apportant maintes gâteries.