Lé Z’Amouèrâo de Puidoux, on les aime…!

Jean-Pierre Lambelet  |  C’était donc le samedi 6 février dernier que la grande salle de Puidoux a ouvert grand ses portes pour accueillir des spectateurs et spectatrices dont une bonne partie étaient fort bien vêtus du costume vaudois, ce qui donnait moult couleurs au parterre de gentilhommes et de gentes dames venus applaudir les acteurs d’un soir.
Il était bien normal que la soirée débute avec les danseuses et danseurs des Z’Amouèrâo de Puidoux bien complétés par ceux de la Soldanelle de Moudon venus en amis grossir les rangs et fouler les planches de la scène puidousienne.
L’orchestre du Trio Klaus Schlatter de Schlosswil a enchaîné marches, valses ou polkas pour faire tourner, virevolter et sautiller ces dames et messieurs en costumes traditionnels. A noter qu’une jeune Lucernoise, qui travaille pendant une année chez un agriculteur de la commune, s’était jointe à la troupe avec son costume lucernois… Bravo Mademoiselle Nina!
L’engagement de dernière minute de l’orchestre genevois Mandolinata, non inscrit dans le programme distribué à l’entrée, a permis de créer une belle alternance entre les danses, les prestations de l’artiste musicien Jean-Claude Welche et les morceaux de mandolines interprétés par une vingtaine de musiciens.
Le nombreux public a particulièrement apprécié l’interprétation de quelques pièces très populaires jouées en duo par l’orchestre Mandolinata et Jean-Claude Welche à la scie musicale. Un vrai moment de bonheur…!
C’est l’inusable et inépuisable Daniel Georges Chaubert qui était le «Monsieur Loyal» du spectacle, sans sa redingote rouge, son pantalon blanc, ses bottes noires et son chapeau haut de forme, mais il avait suffisamment la forme en triturant, malaxant et pétrissant la langue française pour nous faire oublier son costume…
La douce, généreuse et dynamique présidente Catherine Kaser a mis un point d’orgue à la soirée en remerciant tout le monde travaillant à la réalisation d’une telle production.
Elle souligne également que l’ACCV (Association cantonale du costume vaudois) va fêter ses 100 ans d’existence à Palézieux les 28 et 29 mai, et aussi le 26 juin au Théâtre du Jorat à Mézières pour une unique représentation publique.
La fête fut belle, il était temps de se diriger vers les bricelets et le verre de blanc!