Des soldats aux vendanges

Gérard Bourquenoud  |  Lors de la Guerre mondiale 1914-1918, alors que des milliers de soldats de l’Armée suisse étaient mobilisés aux frontières, une compagnie du génie, qui se trouvait également en service commandé sur les bords du Léman, a délégué une vingtaine de ses hommes pour donner un coup de main aux vendanges des vignerons de Lavaux. Cette aide bénévole de la troupe avait été fort appréciée par les viticulteurs de cette région qui, cette année-là, devaient compter sur les rares jours de beau temps pour la récolte du raisin. Vous constaterez, sur cette photo d’archives, que la vigne du début du XXe siècle n’était pas celle d’aujourd’hui en ligne, mais dispersée comme des légumes, donc c’était difficile de passer entre les ceps pour la vendange, comme pour le transport du raisin qui s’avérait pénible sur ces pentes abruptes.