Le planté d’arbres

Réduire son empreinte carbone par des essences forestières adaptées au changement climatique

Gil. Colliard | En ce début d’après-midi du jeudi 26 novembre, alors que le soleil avait réussi à percer le brouillard, un petit groupe motivé se dirigeait, vers la forêt communale de Jorat-Mézières, surplombant le quartier de l’Ecorcheboeuf, guidé par Marc Rod, garde-forestier et Christian Cachemaille, stagiaire, avec pour but de planter de jeunes arbres dans une parcelle dénudée, où les grands épicéas, ravagés par le bostriche avaient été coupés.
Une initiative coordonnée par Almighty Tree, organisation d’entreprises à but social. 

Christian Cachemaille, Marc Rod, Gilles Suard, Brooke et Florian devant le travail accompli

Donner de l’amour et une bonne intention à l’arbre « tout-puissant »

La déforestation, réduisant la capacité de l’écosystème à stocker du CO2 (dioxyde de carbone), notre mode de vie et nos consommations actuelles, produisant un certain nombre de ce même CO2, amplifient l’effet de serre et provoquent un changement climatique radical. Dans nos forêts, cela se traduit par un affaiblissement des essences souffrant d’un déficit hydrique et d’une hausse de la  température moyenne, laissant aux ravageurs, tel le bostriche, le loisir de pulluler et de condamner les épicéas de nos forêts. Seul l’abattage des arbres atteints, pour préserver les plantes saines permet de lutter contre l’insecte qui se nourrit de la partie vivante de l’arbre. Les dégâts liés aux insectes dans nos forêts ont augmenté de 600 %. Passionnés par la nature, nos forêts, notre écosystème, notre terre nourricière et désireux d’apporter leur contribution à la lutte contre le réchauffement climatique, Gilles Suard et Aline, sa sœur, encadrés d’experts, ont fondé Almighty Tree dont la mission est de sensibiliser la population à son empreinte carbone, mettre en avant les forêts suisses, contribuer aux objectifs de développement durable et d’agir en coordonnant la plantation d’arbres en Suisse et à l’étranger entre les entreprises ou les particuliers voulant faire un geste pour la nature, les propriétaires sylvicoles privés ou publiques et les professionnels de la branche forestière, sur la base d’un système de crowdfunding. « Nous terminons cette première année un peu chahutée par la pandémie, en ayant atteint notre objectif : planter 2020 arbres en Suisse et à l’étranger par l’intermédiaire d’ONG suisses. Le financement participatif nous a mis le pied à l’étrier et les demandes sont croissantes. La plantation en Suisse a de nombreux atouts, elle permet, en plus de l’acte symbolique, le suivi et la localisation de l’arbre. Nous avons reçu un bon accueil de la part de la population » se réjouit ce fils de fleuriste titulaire d’un
master en entrepreneuriat social et innovation. 

Romain et Yvan Chevalley plantant un mélèze

Des mélèzes et des charmes pour la dernière plantation organisée en 2020

Enthousiasmés par ce concept de reboisement au niveau local, Yvan Chevalley et son fils Romain, du Garage Y & E Chevalley Automobiles SA de St-Légier, sont les parrains de l’action de cette journée. « Un logo de sapin sur un bonnet, lié à l’action : un polo acheté = un arbre planté, a attiré mon attention. J’ai fait des recherches sur internet et j’ai découvert Almighty Tree. L’auto étant là encore pour longtemps, cet acte local et encadré par des professionnels répond à notre réflexion en matière de compensation de CO2. C’est notre première pierre, notre premier geste dans le bon sens » révèle le fils. « Le besoin de véhicules reste réel. Nous visons à sensibiliser nos clients et promouvoir les énergies vertes avec la mise en avant des voitures hybrides, électriques et à la base nous sommes des amoureux de la nature. Etant déjà impliqués dans une association d’entraide en Haïti, nous avons adhéré à ce projet car il assure un suivi » complète le père. C’est donc ensemble, que l’équipe, à laquelle s’est jointe Brooke une jeune bénévole, est arrivée sur le terrain où Florian, employé communal, bûcheron de formation, les attendait avec bêches et pioches et 80 plants de mélèzes et de charmes. « Des essences résilientes et intéressantes l’une pour la construction et l’autre pour son pouvoir calorifique. Le choix se fait aussi en fonction du sol. Ici les 4 grands hêtres qui subsistent sont destinés à être des arbres habitats, ils assurent aussi une couverture du sol. Les racines de ces vieux arbres n’auront pas la force de chercher l’eau en profondeur, cependant nous avons l’espoir que des jeunes hêtres y arriveront » détaille Marc Rod. Après une démonstration, chacun a eu à cœur de planter quelques arbres, signalés par un piquet de repérage pour les feuillus et entourés, pour les résineux, de protections contre les dégâts occasionnés par les chevreuils et chamois. Une action, qui permet à chacun d’apporter sa contribution au niveau local, au reboisement faisant suite à une dévastation et à la préservation de la biodiversité par la plantation d’essences adaptées au changement climatique. Almighty Tree propose également d’offrir un arbre, une idée pour un cadeau de Noël original et écologique qui fait du bien à la planète. Plus d’informations sur www.almightytree.ch