Développement local

Arvid Ellefsplass, rédacteur en chef | Depuis déjà de longues années, nous constatons l’augmentation des prix des logements autour de l’arc lémanique. Centrée d’abord sur certaines grandes villes, elle s’est propagée sur les villes voisines de ces centres à un point tel qu’il est devenu impossible de distinguer les frontières entre l’une et l’autre. Les bords du Léman sont devenus urbains et le peu de campagne où il est encore possible de prendre l’air tout en profitant du lac et des montagnes, nous le devons à des protections légales gagnées de haute lutte.
L’augmentation conjuguée de la hausse des prix au mètre carré et de la démographie sont les principales raisons d’un exode vers les campagnes avec comme corollaire l’augmentation des loyers même en campagne. La dure loi de l’offre et de la demande.
Gardez bien vos bucoliques cartes postales, rien ne sert de dire « C’était mieux avant ! », il n’est pas certain que vous auriez vraiment aimé vivre ce temps qui, malgré la beauté des souvenirs, était tout de même plus difficile qu’actuellement.
Les faits sont têtus et il est impératif d’en tenir compte. Les études, plans d’affectation, mises à l’enquête et constructions témoignent du développement du pays. Les séances d’information et les discussions précèdent, et parfois suivent, ce développement dans le but de trouver le sacro-saint consensus. Cela témoigne aussi de la santé de la région. 
Dans un tel cadre, nous ne pouvons tous que saluer et accompagner le développement de la vie dans nos villages en nous intéressant de plus près – et peut-être plus tôt ! – à la vie locale à travers les conseils communaux, les séances d’informations mais aussi aux mises à l’enquête qui sont durant trente jours disponibles à l’étude dans vos administrations.