Cully – Lavaux Classic aura bien lieu au bord du lac Léman

Place d’Armes du 10 au 13 septembre

Anick Goumaz | Comme la grande majorité des festivals de l’été, Lavaux Classic a été contraint d’annoncer le report de sa 17e édition et a donné rendez-vous à son public du 10 au 13 septembre 2020 à Cully. Ces quatre dates seront l’une des rares occasions d’écouter de la musique classique en live avant la fin de la belle saison.

Le violoncelliste Bruno Philippe et le pianiste Daniel Lebhardt

Des concerts sous tente au bord du lac

Afin de profiter de l’été indien, tout en garantissant le confort du public en cette saison parfois humide, une tente sera montée sur la place d’Armes. Les spectateurs ont le choix de s’installer à leur aise sur des chaises longues, d’où le fil rouge de cette édition « En transat et goguette ». L’esprit décontracté du festival régnera dans cet endroit qui privilégiera la convivialité. Les billets sont en vente en petit nombre afin de respecter les normes de sécurité et tous pourront profiter de la musique à bonne distance les uns des autres. En marge des concerts payants, un programme d’événements gratuits est comme toujours mis à l’honneur et les vignerons et commerçants de Cully régaleront les spectateurs.

Festival condensé, qualité préservée

Côté programmation, presque toutes les têtes d’affiche prévues pour le festival de juin ont pu reporter jusqu’à l’automne. Jeudi 10 septembre, le violoncelliste Bruno Philippe et le pianiste Daniel Lebhardt ouvriront le bal au fil de trois pays pour autant d’esthétiques contrastées. Ils laisseront la place à Rémy Bres-Feuillet, contre-ténor venu d’Avignon, qui, du haut de ses 22 ans, nous fait traverser le pont de trois siècles de musique. Le lendemain, les trois jeunes artistes talentueuses du Trio Sōra mettront en exergue trois siècles de musique française. Un quatuor de virtuoses suisses romands, formé pour l’occasion, leur emboitera le pas aux notes de Robert Schumann et Johannes Brahms. Samedi 12 septembre, on célèbrera dans une atmosphère festive le mariage de la musique classique et du jazz. Cette union sera inaugurée par le Sirba Octet et son répertoire klezmer, yiddish et tzigane. Elle se prolongera sous les meilleurs auspices grâce à la scène ouverte au Cully Jazz qui présentera les notes classiques et indiennes de Baiju Bhatt & Red Sun ; une musique à fois sophistiquée, énergique et romantique. Une journée complète de musique marquera la clôture de cette 17e édition. Une méditation en musique marquera le coup d’envoi à 9h, sous le signe de la douceur de Karima Brakna et du grain de folie du contrebassiste Fabien Sévilla. Dès 12h, la Journée des Familles mettra la relève sur le devant de la scène. À 15h, l’artiste hongrois Gàbor Barta proposera sa relecture du conte « les 3 p’tits cochons ». En parallèle, le Concours Lavaux Classic, lancé avec grand succès en 2019, vivra la finale et la proclamation des résultats de sa deuxième édition. A ce riche programme succédera le fameux duo Christoph Koncz et Eloïse-Bella Kohn pour une ode aux airs viennois. Enfin voguera la poésie du spectacle musical inédit « Trois hommes et un radeau » qu’on dirait fait pour rendre hommage au lac Léman et pour lui dire à bientôt au rythme de Lavaux Classic !

Billetterie Sur le site internet du festival : www.lavauxclassic.ch – Par e-mail : billetterie@lavauxclassic.ch – Par téléphone : 021 312 15 35 (messagerie) Auteur : Anick Goumaz

Rémy Bres-Feuillet et Yoann Pourre
Trio Sōra
Quatuor de virtuoses suisses romands
Sirba Octet
Eloïse-Bella Kohn et Christoph Koncz
Fabien Sévilla
Gàbor Barta « Les 3 p’tits cochons »
Spéctacle « Trois hommes et un radeau »