Tous les syndics du district sont connus

Elections à la syndicature, 1er tour

Arvid Ellefsplass | Dimanche 25 avril, le premier tour aura suffi pour départager les candidats à la syndicature. Dans les trois communes où l’inconnue subsistait encore les résultats sont sans appel.

Bourg-en-Lavaux

Après une campagne passionnée qui aura vu l’alliance de BEL Action et des Verts contre un exécutif jugé trop monochrome, c’est avec 53 % de participation que Jean-Pierre Haenni est reconduit à la fonction de syndic. Il s’agit même d’un plébiscite si l’on considère qu’il est le seul à dépasser la majorité absolue avec 1133 voix (54 %) contre les 910 voix de Jean-Christophe Schwaab. Le syndic devrait garder, selon ses souhaits, son dicastère des finances, la répartition est prévue le 20 mai.

Chexbres

Même score sans appel dans la commune de Chexbres. Alain Bouquet sera le nouveau syndic dès le 1er juillet. Avec une participation de 42 %, il a été plébiscité avec 308 voix, à savoir le double du candidat suivant, et est le seul à atteindre la majorité absolue de 287 voix. Président du Conseil lors de cette dernière législature, il possède sans aucun doute les qualités requises pour assumer la fonction de syndic. Après une carrière dans l’enseignement (Directeur général de l’enseignement obligatoire jusqu’en 2019), il revient en politique et se réjouit de ce nouveau défi.

Forel (Lavaux)

Bernard Perret, municipal sortant des finances, santé publique, services sociaux et police des constructions est élu confortablement avec 424 voix. Comme pour les deux autres communes, il est le seul à détenir la majorité absolue. Avec une belle participation de 45 % c’est un score sans appel.