Une solution économique et écologique !

Luc Grandsimon | Même à notre époque, il n’est pas évident de concilier écologie et lois cantonales. Pourtant les propriétaires du manège des Chaux, Elena & François Gisiger, ont réussi leur pari environnemental. «L’écologie est très importante pour nous.» Pour ceux qui ne connaissent pas ce centre équestre, voici une petite présentation.

Un cadre idyllique
«Situé au pied du Mont-Cheseaux, entre Puidoux-Village et Palézieux, le Centre équestre surplombe le lac de Bret et le superbe Golf de Lavaux» nous explique François Gisiger. «Nous l’avons acheté en 1999 et l’avons complètement rénové.» Le terrain du centre équestre fait 3 1/2 ha et l’on compte un peu plus d’une trentaine de chevaux. «Nous voulions conserver un côté familial au centre.» Cela fait maintenant 36 ans que François Gisiger est dans le métier. Il s’est mis à son compte en 1989 et a loué plusieurs manèges avant d’avoir trouvé celui-ci. «J’ai pratiqué pendant 10 ans du saut avant de m’être mis au dressage», confie-t-il. Chaque année, le centre organise deux concours de dressage et un concours de saut.

Une énergie propre
C’est en décembre 2013 que le centre décide de lancer ce projet. «Il y avait des infiltrations d’eau dans le toit, s’il fallait le changer autant en profiter», explique François Gisiger. Le problème est que les lois cantonales pour de tels aménagements sont très rigides et le permis de poser des panneaux photovoltaïques est amendé, car le centre n’est pas considéré comme une exploitation agricole. «L’Etat ne réalise pas que le secteur équestre est un secteur économique qui produit de l’argent et crée des emplois. Nous consommons en plus de la paille et du foin.»
Heureusement, les lois changent et le centre équestre peut plus rapidement installer ces panneaux photovoltaïques. C’est le département photovoltaïque/thermique de l’entreprise Soleol SA basée à Estavayer-le-Lac qui les crée et les pose ainsi que l’onduleur et le branchement. C’est en tout 1300 m² de panneaux qui seront posés.
Mais comment ça marche? Les panneaux solaires photovoltaïques sont des rectangles parallélépipèdes rigides et minces constitués d’un ensemble de cellules photovoltaïques, reliées entre elles électriquement. Les cellules vont absorber les photons de la lumière et ainsi produire l’électricité. «Ils produisent 206’660 kW/heures par an, ce qui correspond à un peu plus d’une centaine de ménages. Nous pouvons entretenir ainsi le centre équestre et trois appartements. Une loi oblige les entreprises électriques comme Romande Energie à nous racheter le courant produit.»

http://manegedeschaux. ch