Un talus en passe de devenir célèbre

Didier Grobet  |  Tous les automobilistes qui passent en octobre entre Grandvaux et Forel l’ont remarqué et, souvent, se sont arrêtés au beau milieu de la route, interloqués ou stupéfaits: le talus qui surplombe la route au niveau de la route du Signal 20, dans les hauts de Grandvaux, appartient à Halloween, ses fantômes, ses morts et ses courges.

«Et encore, ce n’est rien par rapport à ce qu’on faisait à La Conversion» nous dit Mark, un des habitants des lieux. Pour eux, paradoxalement, fêter Halloween c’est un peu oublier les vraies horreurs que l’actualité nous propose au quotidien. Ils fabriquent eux-mêmes une bonne partie des décors et invitent des voisins le week-end précédant le 31 octobre, toujours dans un esprit de fête et de partage. Les décorations à l’intérieur vaudront, c’est promis, largement l’extérieur !

Les enfants du quartier ne s’y trompent pas et savent très bien qu’il faut sonner au Signal 20 le 31 au soir: les bonbons d’Halloween seront bien sûr au rendez-vous. «Et même pour les adultes ayant su rester enfants» nous glisse Mark, qui rappelle à chacun qu’aux USA en tout cas, ne pas avoir de bonbons quand les enfants sonnent à la porte, c’est s’exposer au lancer d’œufs crus. A bon entendeur…

A Grandvaux depuis 2012, le couple décore aussi pour le plaisir de tous leur talus à Noël (le père Noël est annoncé), à Pâques et le 1er août. Pas le moins du monde nombrilistes, ils sont très admiratifs devant les décorations que d’autres habitants de la région proposent au passant.