Trafic routier

Le manque de bornes pose problème

Gérard Bourquenoud | Avec le lancement des voitures électriques qui sont toujours plus nombreuses sur les routes de notre pays, il est évident que le nombre de bornes n’est pas suffisant pour recharger les batteries. Parfois, elles sont trop lointaines les unes des autres, ce qui oblige les automobilistes à attendre des heures à faire la queue. A ce jour, la Suisse compte 3641 bornes de recharge, soit autant que de stations-service. Avec l’augmentation du trafic, il est indéniable qu’il faudra les multiplier. Avec une batterie chargée normalement, il est semble-t-il possible d’effectuer, selon les voitures, 300 à 400 km jusqu’au moment où la force motrice électrique est épuisée. Et pour remédier au problème, la seule solution est celle de dénicher une borne de recharge. Deux familles qui ont passé leurs vacances à la découverte de la Suisse ont eu la désagréable surprise de n’avoir pas pris la précaution de vérifier le nombre de kilomètres parcourus de leur point de départ et l’endroit de leur destination. La voiture de l’une est tombée en panne à 30 km d’une borne, l’autre à plus de 40 km. Ils ont donc été contraints de se faire remorquer jusqu’à la prochaine borne et prendre du temps pour recharger les batteries. C’est le problème des voitures électriques et en plus le porte-monnaie en prend un coup. Ce qu’il faut également savoir, c’est que la puissance de recharge est adaptée à la durée moyenne de stationnement à la borne, soit 3,7 kw en charge lente ou 150 kw en charge rapide. Plus une voiture électrique est rechargée rapidement, plus le coût sera élevé.