Servion – Les élus servionnais acceptent trois préavis

Conseil communal du 22 juin

Thomas Cramatte | Comptes et rapport de gestion 2020 acceptés, tout comme la rémunération de l’Exécutif et du Législatif communal pour la législature 2021-2026. Le conseil se prononçait également sur un crédit complémentaire destiné à des travaux supplémentaires sur deux bâtiments communaux. Faute d’infrastructure permettant le respect des mesures sanitaires sur son territoire communal, c’est au Forum de Savigny qu’a eu lieu ce rendez-vous politique. Pour la dernière séance de la législature en cours, le Législatif a adopté les trois préavis portés à l’ordre du jour. Les élus ont débuté avec une demande de la Municipalité. L’objectif était d’allouer à l’Exécutif un crédit complémentaire afin de combler le dépassement du coût de travaux entrepris sur deux bâtiments communaux. Pour la remise en état des façades de l’ancienne poste et du tea-room – boulangerie, le Conseil communal avait accordé un crédit de 140’000 francs le 30 mars 2020. Mais plusieurs imprévus et défauts cachés ont été découverts durant les travaux et ont contraint la Municipalité à agir rapidement afin de conclure les rénovations avant l’arrivée de l’hiver. Outre les contraintes saisonnières, il était important de garantir la sécurité des écoliers et des citoyens séjournant aux abords des bâtiments. « Si le préavis de mars 2020 prévoyait un montant de 12’356 francs en cas d’imprévus, cette somme a été dépassée », mentionne en préambule le dossier du texte soumis à votation. En effet, la facture finale s’élève à 187’358 francs au lieu des 140’000 annoncés, soit un coût supplémentaire de 47’358 francs (Fr. 4’592 d’imprévus – Fr. 27’135.15 de travaux complémentaires et Fr. 15’630.45 liés à une infiltration d’eau). Ce préavis a été accepté à l’unanimité. Le deuxième préavis traitait du barème de rémunération des conseillers municipaux ainsi que de celui du Législatif communal pour la législature 2021-2026. Les indemnités de l’Exécutif communal restant inchangées par rapport à la législature précédente, sauf qu’il sera désormais assuré à la prévoyance professionnelle. le syndic se voit attribuer une indemnité annuelle de 18’000 francs; 12’000 francs sont alloués à chaque conseiller municipal, tandis que la rémunération de l’ensemble du Conseil communal, bureau et membres compris, a été sensiblement augmentée. 40 francs par jetons de présence contre 35 auparavant. Ce préavis a été accepté à une large majorité. Quant au préavis concernant les comptes et le rapport de gestion de l’année 2020, ce dernier a également été accepté à l’unanimité par le Conseil communal. Pour conclure cette séance, on note le départ de deux conseillers municipaux, René Padrun et Denys Kaba ainsi que du président du conseil communal, Olivier Bonvin et du vice-président, Richard Sermier. Ces quatre personnalités ne quittent pas le monde politique puisqu’ils feront partie du Conseil communal pour la législature qui débute le 1er juillet 2021 et dont les séances verront à sa présidence Christine Müller et à sa vice-présidence Erwan Guillet.