Rugby – Macolin! Vacarme, sport et calme plat

Vivement l’année prochaine, je recommence volontiers !

Liana Ozorio  | Dans le cadre d’un stage de perfectionnement pour nos joueurs et joueuses ainsi que de la formation des futurs entraîneurs, une joyeuse troupe s’est dirigée vers Macolin les samedi et dimanche 12 et 13 septembre. Nous étions deux parents à accompagner nos 7 sportifs. Notre mission consistait à les
encadrer, à veiller à leur bien-être et à leur sécurité. Le trajet a été animé: ma montre intelligente affichait sans cesse des décibels dépassant le seuil de sécurité auditive ! Pas une seule minute de silence dans la voiture. L’excitation était palpable ! Arrivés pile à l’heure, le gabarit du responsable ne laissait
planer aucun doute sur son statut d’organisateur. Avec son acolyte, une jeune femme accueillante, nous avons immédiatement été pris en charge. Comme par magie ou grâce à des compétences indiscutables, tous deux sont parvenus à capter l’attention des jeunes qui découvraient par la même leurs nouveaux camarades de stage. Souriants et avenants, toutes les équipes se sont rapidement senties à l’aise. Les jeunes joueurs étaient prêts à se lancer ! Il nous fallait toutefois préalablement remonter jusqu’à la fin du monde, oui, vous avez bien lu… « La Fin du Monde », tel est le nom des installations nichées dans la partie supérieure de cet immense centre national du sport. Une fois en haut, l’entraînement pouvait débuter. Certains attentifs et engagés, d’autres plus hésitants au début, tous étaient visiblement ravis d’y prendre part. On notera l’usage particulier fait de la fontaine destinée, en principe, à remplir les gourdes pour s’hydrater: elle aura bien souvent été le théâtre de batailles d’eau homériques ! Après une nuit ressourçante, les entraînements reprenaient de plus belle. Les plus jeunes terminant leur stage un peu plus tôt que les U14, la possibilité leur était offerte de profiter des installations. Golf et parcours en trottinette avant de prendre la route du retour. Après deux jours d’intense activité physique, ma montre intelligente faisait état… d’un calme plat. Vivement l’année prochaine, je recommence volontiers !