Rugby – La patience est la mère de toutes les vertus

Sylvie Albertoni, présidente du Rugby-Club | Durant l’hiver, il est d’habitude de préparer les activités de « la pause » et le retour sur le pré du mois de mars. Notre enthousiasme n’est pas entaché, c’est ainsi que nous préparons celles-ci. Le comité prépare actuellement un dossier pour partir à la rencontre des entreprises de la région. Il semble nécessaire de prendre le temps de faire connaissance avec les groupes qui nous entourent. Nous présenter, présenter le rugby et ce que le rugby nous apporte en tant que pratiquants, les valeurs qu’on y apprend et qui s’avèrent si importantes dans nos vies respectives : solidarité, camaraderie, respect, discipline, dépassement de soi. Nous sommes impatients d’aller à la rencontre de nos futurs partenaires ! Ceci se déroulera durant le mois de février. Nous travaillons également sur un centre de performances pour les jeunes rugbygirls âgées de 14 à 18 ans. Le comité se réjouit de pouvoir ouvrir ce nouvel espace dédié aux adolescentes, cherchant un lieu pour évoluer physiquement et émotionnellement de manière saine. Dans la période où l’on vit, il est important de pouvoir proposer aux jeunes sportives de s’entraîner, de travailler ensemble, de se développer et donc de trouver une place qui leur corresponde dans un environnement qui leur est dédié. Le rugby a cette énergie qui permet à chacun d’être valorisé, quelles que soient sa morphologie, sa condition physique ou sa classe sociale.

Notre équipe féminine

Bilan de 2020

Ophélie Friedli Chave, vice-présidente de l’école de rugby | 2020 aura été plus que jamais une année hors norme et le rugby est également tributaire du Covid. Au sein de notre équipe juniors, heureusement, nous n’avons pas eu de cas à déplorer.  Cependant, avec la deuxième vague et les mesures prises par la Confédération dans le courant d’octobre, nous avons décidé de reporter nos entraînements à l’année prochaine. La décision n’a pas été facile à prendre … En effet, la motivation pour se rencontrer et jouer est plus que jamais présente chez nos joueurs et entraîneurs, d’autant que tous les tournois agendés ont été suspendus jusqu’à nouvel avis. Mais des arguments de poids ont fait pencher la balance pour un report de nos activités. Certes, les réunions sportives sont autorisées pour les enfants, mais se rencontrer dans le cadre d’une activité extrascolaire revient à multiplier les contacts en dehors des groupes classes ou familiaux. De plus, jusqu’à mi-novembre, les entraînements se font en extérieur, mais pour la période hivernale, les activités se font en salle, ce qui accroît également les risques de contamination. Nous ne voulions donc pas risquer de faire du Rugby Club Palézieux un foyer d’infections et tenons à la santé de nos joueurs, de leur famille ainsi que de nos entraîneurs. De plus, la situation sanitaire étant suffisamment tendue dans les hôpitaux, il semble plus sage de contribuer, à notre échelle, à contenir les cas. C’est donc également par responsabilité et solidarité que nous avons jugé plus avisé de renoncer pour un temps à notre passion. Finalement, cette période sera certainement porteuse d’enseignements pour nos juniors: savoir faire preuve de patience et de solidarité dans les moments les plus difficiles. Même si le sport est plus que nécessaire pour garder un équilibre physique et psychique, les enjeux d’un arrêt momentané des entraînements ne sont que faibles par rapport à ceux liés à la lutte contre le Covid. Nous espérons donc nous retrouver bientôt en pleine forme en 2021 pour une année qui, nous le souhaitons, sera pour tous sous de meilleurs auspices que 2020. A tous les lecteurs du Courrier, joyeuses fêtes et meilleurs vœux 2021 !