Puidoux – Remerciements pour la gestion de la crise sanitaire

Séance ordinaire de l’Association Scolaire Centre Lavaux

Thomas Cramatte | Dans le respect des mesures sanitaire, c’est la salle du Forestay qui a accueilli les 26 représentants des communes et le personnel législatif. Hormis l’habituel rapport de gestion et les diverses communications, la soirée du 10 juin a permis de remercier le personnel scolaire pour sa conduite exemplaire en période de crise. Le président, Raoul Baehler, ouvre cette séance avec humour en observant que certains auraient visiblement pris du poids pendant le confinement. Il appelle ensuite Salomon Dubois, membre de Bourg-en-Lavaux, pour son assermentation en remplacement de Sandra Guscio. 

L’assermentation de Salomon Dubois par le président Raoul Baehler

Rapport de gestion 2019

Depuis les débuts de l’Association scolaire Centre Lavaux (ASCL), le comité de direction a comme objectif de répondre aux besoins de la scolarité obligatoire pour les degrés primaire et secondaire. Il joue notamment le rôle de municipalité au sens de la loi sur l’enseignement obligatoire. Le rapport de gestion 2019 mentionne plusieurs opérations ayant impacté les divers lieux d’enseignement du Centre Lavaux. Par exemple: la succession du médecin scolaire à Bourg-en-Lavaux, l’opération « Un drapeau des JOJ 2020 » où les élèves vaudois ont rejoint le stade Pierre-de-Coubertin, à Lausanne, pour marquer le début des festivités, la problématique financière des camps scolaires ou encore la capacité augmentée des transports scolaires. Ces éléments étant trop nombreux pour être relus lors de cette séance, le président procède au vote. « Constatant que cet objet a été porté régulièrement à l’ordre du jour, le conseil de l’ASCL décide à l’unanimité d’accepter ce rapport de gestion », déclare Raoul Baehler. 

Comptes 2019

Avec des charges nettes s’élevant à 6’250’169 francs, les prévisions financières ont été respectées. Observant une baisse de 4.7 % sur le budget de 6’558’157 francs, ce préavis est accepté à l’unanimité.

Remerciements du directeur

Michel Bovard, directeur de EPSCL (Etablissement primaire et secondaire Centre Lavaux), fait un rapide compte-rendu sur la problématique du coronavirus au sein de l’établissement scolaire. « Je tiens à remercier les élèves, les parents, ainsi que tout le corps enseignant pour son admirable gestion dans cette crise. Une situation extraordinaire qui a nécessité une forte collaboration entre les UAPE (Unité d’accueil pour écoliers) et les établissements scolaires ». De nombreuses personnes présentes font part de leur reconnaissance envers l’autorité scolaire.

La salle du Forestay a permis de respecter les mesures sanitaires toujours en vigueur

Communications

Le président, Jean-François Rolaz, prend à son tour la parole afin d’apporter des précisions au sujet d’une des façades du collège intercommunal du Verney. « Cette paroi qui n’avait pas été validée lors de la remise de l’ouvrage en 2017, présente toujours des anomalies et se dégrade de jour en jour ». Selon plusieurs variantes, une expertise détaillée a été effectuée pour remédier à la détérioration de cette partie du bâtiment B. Les différents mandataires ont jusqu’à la mi-août pour soumettre une solution. « Si pour l’heure, les dommages ne posent aucun problème pour exploiter les locaux, il est important de les résoudre avant que ceux-ci ne s’aggravent davantage », précise le président de l’ASCL. La cantine, située dans le bâtiment principal des Verney, suscite certaines interrogations. Plusieurs altercations entre élèves avaient en effet eu lieu dans les files d’attente. Si elles ne sont que peu nombreuses (2 en 2019), l’ASCL préfère réorganiser la structure de la cantine afin d’éviter que ce genre de problème ne se reproduisent. « Nous allons installer une barrière pour réduire l’affluence avant les caisses de la cantine », détaille Michel Bovard. 

Communications post-Covid

La DGEO (Direction générale de l’enseignement obligatoire) a annoncé le jour même que toutes les sorties de l’enseignement obligatoire et postobligatoire se dérouleront en Suisse. Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) considère qu’il est important de faire preuve de solidarité économique en soutenant le tourisme en Suisse. C’est aussi l’opportunité d’expérimenter des voyages à l’impact climatique moindre et de se questionner sur les habitudes de mobilité. « Le camp de ski est pour l’heure maintenu », précise le directeur de l’EPSCL. Le traditionnel apéritif de fin de séance n’a malheureusement pas pu avoir lieu en raison des mesures sanitaires en vigueur. « Cela n’est que partie remise », conclut Raoul Baehler.