Puidoux: le «Jean-Louis» à Grégoire Dubois…

Jean-Pierre Lambelet  |  Eh bien oui! Qui ne connaît le «Jean-Louis», ce fameux concours de dégustation des vins vaudois qui se déroule pendant le Comptoir suisse à Lausanne ?

Ce concours est né en 1923 dans l’esprit d’Albert Muret, poète et gastronome à Epesses. Une première dégustation a eu lieu à la Cave vaudoise où une cinquantaine de personnes étaient attendues et il en vint plus de 100…!

Mais c’est à partir de 1941 que le concours a pris réellement son envol avec le prénom de «Jean-Louis» qui désignait familièrement les vignerons. Avec une structure bien établie, une base large ouverte à tout public durant le Comptoir où il faut reconnaître la provenance de cinq verres de chasselas vaudois provenant du Nord vaudois, de La Côte, de Lavaux, du Dézaley et du Chablais.

Le dégustateur qui reconnaît les cinq régions reçoit un diplôme de «bon dégustateur des vins vaudois».

Et, un cran plus haut, il y a le Concours des millésimes accessible uniquement sur inscription. Il comprend trois épreuves:

– Les millésimes blancs

– Les millésimes rouges

– Les appellations et lieux de production

Le vainqueur absolu (masculin ou féminin) des trois disciplines cumulées décroche le trophée d’Or de l’Office des vins vaudois et reçoit le fameux Chapeau Noir. Ainsi qu’un Chapeau Blanc pour la meilleure dame et un Chapeau Vert pour le meilleur jeune (moins de 30 ans).

Ce n’est pas par hasard qu’à l’issue du 75e anniversaire du Jean-Louis en 2016 le Chapeau Noir trône avec élégance sur la tête de Grégoire Dubois, de Puidoux.

Il faut un nez et un palais bien entraînés pour dénicher les différences subtiles qui permettent de classer tel vin dans telle année, dans telle région et sous quelle appellation.

Chez les Dubois, l’art de la dégustation fait partie intégrante du métier de vigneron et des plaisirs épicuriens de la table. En famille, ils n’hésitent pas à se confronter les uns les autres avec diverses boissons ou aliments.

C’est ainsi que Grégoire porte le 3e Chapeau dans la famille après celui décroché par son grand-oncle, Gaston Dubois, et également celui de sa propre épouse, Carla, qui a décroché un Chapeau Blanc en 2013!

Sur un total maximum possible de 65 points, Grégoire en a obtenu 46, devançant son second de 6 points. Il remporte aussi son 5e tablier de caviste qui est attribué aux dégustateurs ayant atteint 40 points et plus.

Cette constance dans l’excellence des résultats est un gage de qualité pour le domaine des Frères Dubois à Cully dont il représente la 4e génération.

Un grand coup de chapeau noir et blanc à Grégoire et son épouse Carla…!