Puidoux – Jean-Paul Favre, l’enfant de Puidoux 40 ans au service de sa commune

Et tout ça en parallèle avec sa vie de famille

Jean-Pierre Lambelet | Difficile d’être plus « enfant de Puidoux » que lui, car il est né au village même de Puidoux en 1957. A part trois années passées à Saint-Saphorin quand son père y était agent de police, toute sa vie s’est déroulée à Puidoux. Féru de sport, de football et plus particulièrement de gymnastique et d’athlétisme, il a intégré rapidement les sociétés qui lui ont permis de concourir dans diverses disciplines où il excellait, comme le saut en longueur et en hauteur. Il a aussi tâté du décathlon avec un certain succès. Sans oublier le tir à 300m juste pour la détente… Bref, un sportif complet ! Quand on aime la vie en sociétés, naturellement qu’un jour on intègre le comité de l’USL (Union des sociétés locales) pour 7 belles années de présidence. Sans oublier une vingtaine d’années à la Chorale de Puidoux en tant que chanteur, mais aussi comme acteur lors des soirées annuelles. Et tout ça en parallèle avec sa vie de famille au côté de Francine et de leurs trois garçons. Maçon de formation, il est engagé aux PTT en 1991 comme chef de chantier dans la section « Téléphone ». Quand les PTT mutent en Swisscom, il devient un AQM (Access Quality Manager) terme d’aujourd’hui pour la même fonction dans notre future quatrième langue nationale… Et comme si les journées n’étaient pas assez remplies, il se présente comme candidat au Conseil communal et est élu à l’âge de 25 ans. Il y restera jusqu’au 30 juin 2006 après avoir passé aussi 2,5 années à la présidence. Puis, le 1er juillet 2006, c’est l’arrivée à la municipalité de Puidoux où il prend le dicastère des routes, des travaux, de la voirie, de l’éclairage public, de la nomenclature et de la police. Et ceci pendant 15 ans jusqu’au 30 juin 2021, puisqu’il renonce à une nouvelle candidature pour la prochaine législature.

Si on additionne le tout, on arrive à 39,5 années données à sa commune et ses concitoyens ! Qui dit mieux ?

Il peut être fier de son parcours avec un final qui ne fut pas de tout repos avec la construction du collège du Verney et de la salle de sport Forestay qui ont occasionnés pas mal de séances de travail. Sans oublier la réfection de 10 chemins communaux dans le cadre des améliorations foncières, ainsi que la nomenclature de ces routes et la numérotation des habitations. Et au mois de juin 2021, il aura la satisfaction de voir l’aboutissement des travaux et le bon fonctionnement du rond-point qui conduit à la gare de Puidoux. Ce sera sa dernière grosse contribution en faveur de ses concitoyens et des nombreux pendulaires qui traversent la commune !

Un grand bravo Jean-Paul Favre et surtout merci pour ce dévouement à la cause communale depuis si longtemps !