Plan d’affectation PPA Bourg Nord – Chexbres et RCM

J’ai reçu deux pamphlets rédigés par des citoyens réunis sous la bannière de la République de Chexbres en Marche, (RCM). Excusez-moi, citoyens RCM, vous revenez 46 ans en arrière car vous semblez exclure de votre bannière les citoyennes comme au temps où elles n’avaient pas le droit de vote. Vous désirez que des citoyens, voire des citoyennes, déposent une opposition. Mais qui êtes-vous? Combien êtes-vous? Avez-vous honte de signer vos pamphlets? Je citerais quelques éléments dénués de bon sens dans vos flyers:

• Gaspillage de deniers publics: oui, dans 4 voire 10 ans si l’on construit des bâtiments irrationnels, mais construire un parking souterrain, des surfaces sociales, locatives, médicales, administratives ou commerciales n’ont rien d’irrationnel.

• Il n’a jamais été question de construire un grandiose Hôtel de Ville: il ne s’agit que de déplacer l’administration depuis des locaux insalubres (c’est ce que dit chaque année la Commission du CC qui les visite) dans les 2 niveaux inférieurs du 4e bâtiment.

• Quant à votre Muraille de Chine, je préfère ne pas répondre

Il faudra bien un jour rendre salubre les locaux actuels. Ils le seront à un coût au m3 de construction plus élevé que celui d’une construction neuve. Où ira l’administration durant ces travaux ? dans des containers ? Si vous étiez objectifs, citoyens de la RCM, vous auriez mentionné que le parking en surface est remplacé par un parking souterrain : c’est quand même mieux. Il ne faut pas confondre: Mise à l’enquête d’un PPA et mise à l’enquête d’une construction.

Un PPA sert à proposer des surfaces et des volumes, accessoirement des affectations. Il doit respecter les règlements communaux. Les affectations et utilisations définitives et détaillées figureront plus tard lors de la mise à l’enquête de construction. C’est à ce moment que les oppositions prendront tout leur sens. S’opposer aujourd’hui à la réalisation du PPA ne rime à rien : C’est uniquement empêcher aux habitants (es) de Chexbres, de voir comment pourrait se projeter, à l’avenir, le centre du village. J’aimerais rappeler que les premières études mentionnaient : mise en valeur de la parcelle communale no 11. Cette mise en valeur est faite. Voilà où je pense que nous sommes aujourd’hui.

Je cautionne la mise à l’enquête du PPA. Ceci ne veut pas dire que je cautionnerai les affectations qui seront décrites dans la mise à l’enquête des constructions. N’oublions pas que notre commune n’a plus beaucoup de terrains à construire, mais que, par contre, elle a et aura besoin de beaucoup de rentrées d’impôts, avec ou sans PPA. L’espace qui m’est mis à disposition ne me permet pas, ni d’ajouter ni d’approfondir d’autres éléments et je le regrette.

Pierre Favre, Chexbres – Ingénieur civil retraité, accessoirement conseiller communal