Palézieux – Un culte des Rameaux tout en poésies

 C’était un défi d’organiser cette cérémonie pour les dix jeunes et leurs familles

Christophe Viltard | Il a fallu se lever tôt ce dimanche 28 mars et gratter le gel sur le pare-brise pour se rendre au culte. Mais c’est un franc soleil printanier qui illuminait déjà les vitraux de l’église de Palézieux à 9 heures. Lumière sur les rameaux fleuris dans le chœur, calme du matin, assemblée masquée et clairsemée, se conjuguaient pour une impression un peu étrange, d’irréel.

Amanda Gorman, jeune poétesse américaine

Le portrait de la jeune poétesse américaine Amanda Gorman nous accueillait. Célèbre pour avoir prononcé le poème The Hill We Climb à la cérémonie d’investiture du président américain Joe Biden, elle a inspiré le fil conducteur de ce culte : la poésie. Les catéchumènes ont vécu la cérémonie marquant la fin du catéchisme comme un hymne à la vie, à la joie et à l’amour. Point de chants à proprement parler, mais du slam grâce à la créativité de Lara et Maude Chevalley, des poèmes d’Amanda Gorman, un discours en rimes de Bertrand Kissling au nom de la communauté, des poèmes-prières, sans oublier le très poétique Cantique des Cantiques. A la sortie, le premier groupe de cathéchumènes a croisé le second groupe qui entrait, juste le temps d’une photographie ensemble. C’était un défi d’organiser cette cérémonie pour les dix jeunes et leurs familles dans les circonstances actuelles, mais la créativité des participants a permis de le vivre sans contrainte. Nous remercions tout particulièrement le Conseil de paroisse, le pasteur et sa femme, les catéchètes, les jeunes catéchumènes, Romane Bovy et Oriane Schmutz pour leur implication. Rébecca Bovy, Aude Caillet, Mattéo Favre, Raphaël Favre, Frédérique Viltard, Alexandre Jeannet, Benoît Rogivue, Maxime Schmutz, Lauriane Sonnay et Nicole Spycher en garderont tous certainement un excellent souvenir.

Rameaux 2021