Mézières: action et interventions efficaces auprès de la population

Joseph Patrice Meyong   |  Le rapport annuel de la protection civile (PCI) de la région d’Oron du 13 décembre à la grande salle de Mézières était à la hauteur des attentes. Entre le feu de bois, le vin chaud, la musique, les discours et un apéro dînatoire, les hommes du commandant Patrick Favre ont mis les petits plats dans les grands pour leurs invités de fin d’année. L’année 2017 de la protection civile d’Oron a été caractérisée par de l’action et des interventions efficaces auprès des populations de la région. Protéger, servir, assister et sauver sont les missions des soldats de la pci d’Oron. C’est avec dévouement et professionnalisme que les soldats de la PCI accomplissent leur travail. L’efficacité sur le terrain est assurée par une organisation optimale et efficace de la compagnie.

Bilan 2017 caractérisé par l’action et l’évolution

L’année 2017 de la PCI d’Oron n’a pas été un long fleuve tranquille. Elle a été marquée par des actions de grandes envergures et une grande évolution dans le management et les processus de la compagnie. Les plus marquantes sont:

– Incendie à Chesalles du 23 au 24 août

A côté des quatre corps de sapeurs-pompiers, la PCI d’Oron avait été alarmée et avait participé à la gestion de cette situation critique. Son expertise avait été sollicitée pour servir 110 repas à proximité de l’incendie.

– Visite de la centrale nucléaire de Mühleberg par l’état-major de la pci et formation du personnel en vue de risques NBC (Nucléaire-Bactériologique-Chimique)

En cas de défaillance dans une de nos trois centrales nucléaires, l’intervention consistera à distribuer des comprimés d’iode dans des zones spécifiques. Mise en place des mesures adéquates en cas d’évènements bactériologiques. On citera par exemple des cas d’épidémies, d’épizooties. Dans ce cadre, la pci a plusieurs fois été soutenue par le NBC pour la mise en place des barrières batraciennes à la Troubière de Maracon-La Rogive.

– Service en faveur de la faune et de la flore pour sécuriser la plus grande migration suisse d’amphibiens

– La compagnie a été alarmée par la centrale d’alarme pour soutenir les pompiers le 11 décembre

L’intervention a permis d’alimenter 35 pompiers, et de mettre en place des sacs de sable pour enrayer de multiples inondations dans la région.

– Essai fédéral des alarmes avec des tests des sirènes fixes, et mobiles

– 48e édition de la marche romande du Général Guisan

Mise en place d’un poste de commandement pour le suivi des marcheurs. Coordination des informations, tout en appuyant les organisateurs (l’armée) pour la gestion de la manifestation pour plus de 1000 marcheurs.

– Multiples formations, d’assistance et de secours

La star de la soirée

La présentation du bilan kilométrique des soldats de la PCI n’a pas fait de l’ombre à la star de la soirée. La star de cette soirée était le groupe musical «Les Inoxydables». Comme définit sur leur site internet: «une bande de joyeux musiciens basée à Poliez-le-Grand qui partagent le même engouement pour ces drôles d’instruments de musique appelés steeldrum. Il s’agit de tonneaux métalliques façonnés pour obtenir un son caractéristique des Caraïbes». Tout au long de la soirée, les musiciens ont su donner du rythme à une soirée qui de temps en temps tendait à être soporifique à cause de l’articulation et du langage militaire. Ni les discours, les évolutions, les libérations ou l’apéritif dînatoire n’ont eu raison des Inoxydables. Ils ont continué à distiller de la bonne humeur durant une bonne partie de la soirée. Vivement l’année 2018, pour toucher du doigt les résultats de la vision d’évolutions du commandant Patrick Favre.