Médecine douce

Exprimez-vous !

Pascale Gentil, acupunctrice à Savigny | Il est important de nommer vos émotions, surtout si elles sont douloureuses. Non exprimées, elles sont renforcées et vont impacter votre santé. La peur va drastiquement diminuer vos défenses immunitaires par exemple. Les dernières études faites en neuro-science par IRM, ont démontré que l’amygdale du cerveau, qui est notre centre émotionnel, s’active lorsque l’on vit de fortes émotions sans les nommer. Par contre, si nous verbalisons à voix haute ces émotions, le cortex préfrontal (le centre des décisions et du raisonnement) prend la relève, ce qui réduit leur impact sur nous. Donc: je vois une émotion, je la vis et j’active mon système émotionnel. Le centre de l’amygdale appartient également au système lymbique qui est également notre dimension affective. Dès que je nomme ce que je ressens, je fais remonter l’information dans mon cortex ce qui permet d’en réduire l’impact émotionnel. Nommer les émotions est à l’opposé de les réprimer, les nier ou les enfouir. C’est justement le fait de chercher à supprimer les émotions qui en augmente l’impact. Car tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime. Ainsi, les neurosciences ont permis de montrer que pour gagner en intelligence émotionnelle, il faut identifier nos émotions, notamment à travers nos sensations corporelles qui alertent sur la présence de telle ou telle réaction. Peu importe ce que l’on ressent, il est important de le verbaliser.