Lutry – Une année difficile

La Société de développement en assemblée

Claude Quartier | 31 août, 129e assemblée générale de la Société de développement de Lutry (SDL). Comptes et rapports ont été acceptés à l’unanimité. La SDL a été fondée en 1892 avec pour but de soutenir des actions visant à promouvoir le développement culturel, social et économique de Lutry. Elle a fusionné en 1996 avec l’Association des commerçants et artisans de Lutry. Elle est présidée par Josiane Rappaz. Pour les membres individuels, la cotisation est de 20 fr/an et de 200 fr /an pour les commerçants. Les cotisations restent inchangées pour 2022. En une demi-heure, l’assemblée générale a bouclé une année à oublier, Covid oblige. Pas de Fête des vendanges, pas de Marché de Noël, des comptes qui accusent une perte de 21’000 francs, des commerces qui ont payé un lourd tribu à la pandémie. Mais une année aussi où l’on n’a pas baissé les bras. Le vide dressing, les concerts de juillet-août et le marché sur les quais ont été maintenus. A venir cet automne, le vide grenier (samedi 2 octobre), le cortège d’enfants des lumignons faits avec des raves évidées (mercredi 3 novembre), le marché de Noël (dimanche 12 décembre) et la patinoire temporaire de décembre à fin février. Un nouveau site internet a été lancé (sdllutry.ch). Il offre un espace à chaque commerçant membre. Il tient à jour le programme des manifestations. Il donne la possibilité de s’inscrire pour la location d’un stand au Marché et au vide grenier, et d’obtenir les formulaires administratifs nécessaires. Le must est le marché hebdomadaire du samedi sur les quais. Récemment lancé, il connaît un franc succès. Le nombre de stands loués à l’année a passé de 7 à 17 en un an. Il faut dire que les quais de Lutry sont un emplacement idéal pour tenir marché. On y accède en bus et en bateau. C’est beau, c’est vaste, c’est tranquille et les vignerons de la commune y assurent une présence continue. Les gens y viennent et on dit que les affaires sont bonnes. Côté Covid, la commune a lancé une opération « Ensemble, soutenons nos commerçants » qui a connu un bon succès et qui court toujours. En septembre 2020, un bon d’achat d’une valeur de Fr. 10.- par membre du ménage a été distribué à la population. Puis dès le 1er octobre 2020, la population a également eu la possibilité d’acheter des bons d’une valeur de Fr. 20.- et Fr. 50.- en bénéficiant d’un rabais exceptionnel de 30% pour une période limitée. Le montant maximum est limité à Fr. 500.- par adulte et membre du ménage. Ces bons à négocier dans le commerce local sont valables jusqu’au 31 décembre 2021. L’incertitude demeure, mais tant du côté de la SDL que de la commune, on y fait face avec l’espoir que les choses reviennent bientôt à la normale.