Le rêve de l’ASHB

Arvid Ellefsplass  |  Improbable nouvelle ! Fake news! Telle fut la première réaction à la découverte de cette nouvelle mercredi matin passé sur les réseaux sociaux. L’équipe locale de l’AS Haute-Broye, sélectionnée pour la Coupe suisse, pourrait affronter le FC Bâle, les Young Boys ou le LS sur son propre
terrain… la terre tremble !

Vérification par toutes les sources possibles, fébrilité, l’impression d’être le dindon de la farce – nous ne saurions être assez prudent avec tout ce qui circule – et finalement les confirmations qui pleuvent, d’une source à l’autre : ce n’est pas une intox, c’est une vérité vraie. Venue par hasard, par tirage au sort, elle n’en demeure pas moins bien réelle.

Dire que le hasard n’existe pas ou que « Dieu ne joue pas aux dés », est un poncif. Mais il faut savoir reconnaître que l’ASHB gagne. Par quatre fois, et à un jeu qui n’est pas le sien, elle s’est distinguée et représente in fine le canton de Vaud à un niveau qui demeurait un rêve jusqu’à la semaine passée.

Pour tous les fans de la première heure, c’est une explosion de joie et on se dit que tout est permis. Le rêve est presque réalité, il est au bout du crampon. Pour l’équipe et les entraîneurs, la tâche commence. Malgré de sombres histoires de déconfinement, l’entraînement reprend avec un fol espoir nourri par un nouveau but. Une chance unique, un coup de dés, un pari! Et dans ce jeu là, le mental est essentiel.

C’est au tour des « admirateurs de loin », c’est à nous, habitants de la région, de donner de la voix et de soutenir ces Oronductibles aussi loin que possible et de porter leur rêve. A nous de nous égosiller sur le bord du terrain et des terrains où qu’ils soient, pour porter c’t’équipe aussi loin qu’elle en aura les forces.

Vamos c’t’équipe ! Soyez fiers, soyez forts ! #vamosashb !!!