Le mot du Red’Chef

Le journal prend son temps. Quatre fois l’an, il se propose plus largement en débordant de son district propre. Fait par et pour les habitants de la région située entre Lausanne, Vevey et Moudon, Le Courrier vous présente chaque semaine des pans de vie, des portraits, des événements mais aussi des enquêtes qui valorisent ce district qu’on appelle Lavaux-Oron. Nombreux ont été ceux qui se demandent à quoi pouvait bien servir un journal dans une région où il ne se passe rien… Il est vrai que l’impression de calme domine, mais elle n’est qu’apparente. D’autres médias ne font qu’y passer et relatent de faits en quelques lignes sans s‘y attarder, renforçant cette impression de vide. Pour sa part, le journal local y a sa vocation. Il prend le temps de s’attarder, de musarder et de développer des sujets apparemment futiles ; futilité qui n’est que dans l’œil du spectateur. Celui qui conçoit la région comme un dortoir, qui travaille autre part et fête ailleurs, s’exile de lui-même. Il ne comprendra pas le plaisir de faire (re)vivre un vieux four à pain, pas plus qu’il ne comprendra les traditions ancestrales et parfois curieuses du lieu même où il habite. Le vecteur social que représente Le Courrier se justifie pour ces raisons. Réunir les informations et les proposer à chacun chaque semaine donne une existence à la région, et par voie de conséquence aux personnes qui la vivent. Ce journal est le vôtre et nous vous remercions chaque semaine de lui faire bon accueil. Bonne lecture !