Le centre hub de la Poste Suisse est opérationnel

Antonio Costa | Le nouveau centre de traitement du courrier de la Poste est en fonction depuis maintenant un mois. Un confort apprécié par les employés et les habitants de la commune d’Oron.
Il est 5h10. Dans l’obscurité matinale, des camions du géant jaune traversent la zone industrielle de Grivaz à Palézieux en direction du nouveau centre hub qui dessert le courrier de la région d’Oron.
La Poste Suisse a recentré ses forces dans un tout nouvel office de distribution du courrier. Ce nouveau bâtiment (voir l’article dans une édition précédente de votre hebdomadaire), en location auprès d’une entreprise locale, offre à ses utilisateurs une nouvelle manière de travailler beaucoup plus rentable. Si les collaborateurs des anciens offices de distribution de Palézieux et des Cullayes ont déjà intégré leur nouveau bureau, il va falloir attendre le début de l’année 2015 pour que les collaborateurs de Mézières les rejoignent. Portant ainsi à 25 le nombre d’employés réunis sous le même toit, ce nouveau centre traitera dès le 19 janvier le courrier pour 20 localités de la commune d’Oron et de la Haute-Broye.
Aujourd’hui, les collaborateurs du centre hub trient 8800 lettres par jour pour 3620 ménages. Dès janvier, après l’arrivée des 12 derniers collègues, ce volume passera à 13’000 lettres par jour pour un total de 4970 ménages. L’office de distribution traite aussi environ 7500 publicités et 350 colis par jour. Ces chiffres impressionnants sont identiques à la quantité de traitement du courrier que les trois offices avaient jusqu’à maintenant. Les bureaux des anciens centres n’étaient plus adaptés aux volumes de travail et les accès aux camions devenaient difficiles pour y accéder. «Les camions et les déchargements font beaucoup de bruit. Nous commençons très tôt et cela dérangeait les locataires du bâtiment. Nous avons eu beaucoup de plaintes» témoigne Laurent Décosterd, teamleader. «Ici c’est un cadre de travail spacieux, et on ne se marche plus dessus». Avec le nouvel office de distribution, les collaborateurs de la poste peuvent enfin travailler dans le calme et sans provoquer la moindre nuisance sonore pour les habitants. Le bénéfice qui en résulte est aussi avantageux pour la direction de la Poste Suisse. Ses camions n’ont plus à traverser les villages de la région et à se rendre à trois offices se trouvant sur trois lieux différents. Moins de bruit, moins de pollution et le courrier toujours à l’heure!