Le budget a la part belle de la séance d’automne

Martine Thonney  |  C’est le président François Guignet qui ouvre cette assemblée d’automne dans une salle de paroisse fraîchement repeinte et joliment réaménagée. Quelque trente-cinq personnes sont présentes venues des divers villages qui constituent la paroisse protestante. Après une courte méditation du pasteur Nicolas Merminod sur l’importance de la cohérence entre les paroles et les actes, les points de l’ordre du jour sont abordés. Le budget a la part belle de la séance d’automne. La caissière, Marylène Chappuis, commente divers points. La commission par la voix du syndic de Vucherens Denis Grosjean prie l’assemblée d’accepter ce budget après la lecture de son rapport. La parole est donnée à André Rytz, responsable de la fête paroissiale du mois d’octobre. Il relève avec finesse la  jolie ambiance du marché du samedi autour de la cure, du concert du samedi soir et du dimanche à la grande salle de Mézières. Il fait remarquer aussi – et ce n’est pas le seul – que plusieurs personnes annoncent leur intention d’abandonner leur poste de travail pour venir à la fête sans avoir à y oeuvrer, d’où l’importance de la relève. A chacun d’y réfléchir pendant l’hiver! Le bénéfice de la fête, toujours important pour la vie de la paroisse, est conséquent mais en baisse d’année en année.  La vice-présidente, Claire-Lise Chollet, énumère les évènements passés et futurs. Ils ont été nombreux! On relève le repas de midi du 25 décembre prochain auquel on peut s’inscrire. Le feu de l’Avent du 3 décembre à Ropraz est aussi une belle façon de se préparer à Noël. Le diacre, Bertrand Quartier, développe l’idée du conseil de paroisse de réfléchir aux possibilités de faire vivre nos chapelles en-dehors des cultes qui s’y célèbrent. Oser des idées, les faire circuler et les mettre en application: voilà de quoi imaginer le futur en tenant compte des réalités de nos villages et du mode de vie actuel. Le conseil se réjouit de ces moments de discussion avec quiconque s’y intéresse. Le président de la région Broye, Roland Dapples, félicite la paroisse du Jorat de son dynamisme. Bernard Monstein, président du conseil de paroisse, livre quelques points décidés par le Synode. Un invité de marque a enchanté les auditeurs par son message plein de sagesse et de sensibilité. Lucas Lador, jeune homme de Mézières, revenu de 10 mois à Madagascar a raconté ce qu’il  avait fait et vécu dans une école protestante proche de la capitale malgache. Chacun a compris que son mandat ne constituait pas qu’une parenthèse dans sa vie et que son expérience ne sera pas sans suite. La représentante de la commune de Jorat-Mézières, Sonia Hugentobler, a invité l’assemblée à partager la collation offerte et le président lève la séance à 22h30.