Lavaux d’Or – Prix du Mérite 2017

Christian Dick  |  Le prochain Lavaux d’Or – Prix du Mérite aura lieu en 2017. Il est officiellement lancé depuis le mardi 4 octobre. La présentation a eu lieu à Rivaz chez l’un des lauréats 2015, le vigneron Constant Jomini.

Après une magnifique promenade dans les vignes à bord du train Lavaux Panoramic, les invités se sont arrêtés pour un apéritif, d’abord sur une terrasse de capite, Les 3 Ceps à St-Saphorin, puis dans la cave pour la partie officielle.

Alain Schneider, président du comité des Lavaux d’Or – Prix du Mérite, et Caroline Coquerel, secrétaire et communication Lavaux d’Or – Prix du Mérite, ont présidé la réunion et animé le débat, d’abord en dressant le bilan de la première édition. Trois sociétés de développement pour six communes, soixante-cinq dossiers, quatre lauréats et cent vingt-cinq participants à la cérémonie de clôture figurent aux actifs. Le solde est équilibré.

Dans les prévisions, le comité espère en 2017 entre quatre et six représentants des sociétés de développement couvrant le périmètre de l’UNESCO, nonante dossiers et jusqu’à cinq candidats. Il envisage en effet la création d’un cinquième prix, celui du Coup de Cœur, qui n’entrerait dans aucune catégorie mais aurait le mérite de soulever un enthousiasme général. Rappelons que les quatre catégories retenues à l’origine: sport, terroir, culture et entrepreneur, ne changeront pas. Gardons aussi à l’esprit qu’un candidat doit être présenté par un tiers. C’est dans cette perspective que les organisateurs attendent ces nonante dossiers de candidature, soit vingt-cinq de plus qu’en 2015. L’enveloppe contient toujours 10’000 francs pour un budget équilibré.

Nos deux amis Alain et Caroline ont, dans la perspective d’un succès au moins comparable, évoqué les dates clés. La dépose des inscriptions débutera en janvier 2017. Elles seront admises jusqu’au 30 juin. Le jury se réunira ensuite pour la sélection des lauréats qui recevront leur prix le vendredi
10 novembre 2017 à Lutry. On peut retenir la date.

Deux anciens lauréats ont pu s’exprimer devant l’assemblée, Christian Dick dans la catégorie culture pour son roman Le disparu de Moratel, et Constant Jomini en catégorie terroir pour, notamment, son dîner à la ferme. Tous deux exprimaient leur vive gratitude aux organisateurs, la joie et la fierté d’avoir porté un projet jusqu’à la reconnaissance par un jury, d’avoir bénéficié d’un apport financier et l’aventure qu’a constitué la sélection, la nomination et, forcément, les retombées.

Les sponsors ont encore été remerciés. Puis fut évoquée l’ambiance chaleureuse, révélatrice du site du Patrimoine mondial de l’Unesco. Jean-Paul Demierre, un des instigateurs du Lavaux d’Or et municipal de Bourg-en-Lavaux, a ensuite conclu par un bref historique.

Que voulez-vous qu’il advienne encore? L’assemblée a levé son verre, une fois de plus, à la santé et au succès des prochaines éditions. La qualité du lieu et du vin était, faut-il encore l’ajouter, propice à ce lever de coude.